NOUVELLES

Ukraine: 10.000 déplacés en majorité des Tatars (ONU)

20/05/2014 05:45 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

Quelque 10.000 personnes, en majorité des Tatars, ont été déplacées en Ukraine, a averti mardi le Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme (HCR) qui souligne que les déplacements ont commencé avant le référendum de mars sur la Crimée.

"En Ukraine, le HCR constate une augmentation continue et solide de déplacés qui affecte désormais environ 10.000 personnes. (...) Au moins un tiers des déplacés sont des enfants", a déclaré un porte-parole de l'organisation à Genève, Adrian Edwards, lors d'un point presse.

"La majorité des déplacés sont des Tatars, bien que les autorités locales aient aussi fait part d'une récente augmentation concernant l'enregistrement de personnes d'ethnie ukrainienne, russe et de familles mixtes", a-t-il précisé.

"La situation dans l'est est clairement responsable des déplacements", a-t-il relevé.

La majorité des déplacés se déplacent vers le centre du pays (45%) ou vers l'ouest (26%), selon les données du HCR.

Les déplacés disent avoir fui car ils se sentaient menacés ou avaient peur, selon le HCR. Le porte-parole a expliqué que l'ONU n'avait pas encore une "image claire" de l'identité des personnes menaçant la population.

Le HCR, en partenariat avec les autorités locales et d'autres agences humanitaires, vient en aide aux personnes les plus affectées. Jusqu'à présent, quelque 2.000 personnes ont pu ainsi recevoir une aide financière en espèces.

"Il y un besoin d'abris", a souligné M. Edwards.

apo/pjt/abk

PLUS:hp