NOUVELLES

Pakistan: un touriste chinois enlevé par les talibans (insurgés)

20/05/2014 05:14 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

Des talibans pakistanais ont revendiqué mardi l'enlèvement d'un touriste chinois voyageant en vélo près de leurs fiefs des zones tribales du nord-ouest près de la frontière afghane.

Selon des sources policières, le touriste a été kidnappé lundi soir à une cinquantaine de kilomètres de Dera Ismaïl Khan, ville de la province du Khyber Pakhtunkhwa, à la porte des zones tribales adossées à la frontière afghane.

"Nous avons retrouvé son vélo, son sac de voyage et avons ouvert une enquête pour enlèvement", a déclaré à l'AFP Mohammad Salim Khan, chef de la police de Darabun, où la découverte a été faite.

Les autorités pakistanaises ont retrouvé le passeport du touriste dans son sac de voyage et ont ainsi pu l'identifier, a précisé ce responsable.

"C'est un touriste, il a été kidnappé, les talibans ont revendiqué la prise d'otage et la police mène une opération pour le retrouver", a déclaré à l'AFP Tasneem Aslam, la porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères.

Il n'a pas été possible mardi à la mi-journée de joindre l'ambassade chinoise à Islamabad dont un responsable a toutefois affirmé à l'agence Xinhua être en contact avec les autorités pakistanaises.

Les talibans pakistanais, en lutte depuis sept ans contre l'Etat pakistanais, ont revendiqué mardi le kidnapping de ce voyageur chinois.

"Nous avons enlevé le Chinois", a déclaré à l'AFP Abdullah Bahar, un commandant de la rébellion dans la zone tribale du Waziristan du Sud, précisant que l'otage avait été transporté dans un bastion islamiste à la frontière pakistano-afghane.

La Chine est l'un des principaux bailleurs de fonds et alliés du Pakistan, investissant des milliards de dollars dans des projets d'infrastructures comme des centrales nucléaires, un port en eau profonde et des routes.

En 2008, deux ingénieurs chinois avaient été enlevés par des insurgés dans le nord-ouest du Pakistan: l'un avait réussi à s'échapper et l'autre avait été libéré après six mois de captivité.

Un septuagénaire américain (2011), un Italien et un Allemand (2012) et deux touristes tchèques (2013), enlevés au cours des dernières années demeurent quant à eux toujours en captivité.

La prise d'otage du mystérieux voyageur chinois intervient par ailleurs alors que des combats meurtriers font rage entre deux factions rivales des talibans pakistanais du TPP dans la zone tribale du Waziristan du Sud.

Le commandant taliban ayant revendiqué ce rapt est considéré proche d'une de ces factions, celle de Sheher Yar Mehsud, un disciple de Hakimullah Mehsud, chef du TTP abattu en novembre dernier dans une frappe de drone américaine.

hk-sjd/gl/fw

PLUS:hp