NOUVELLES

Libye: le Congrès reporte le vote de confiance au nouveau gouvernement (députée)

20/05/2014 04:03 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

Le Congrès général national (CGN, Parlement) a reporté mardi un vote de confiance au gouvernement présenté par le Premier ministre libyen Ahmed Miitig, élu à l'issue d'un vote chaotique et controversé début mai, a-t-on appris auprès d'une députée.

Ce report a été décidé à la demande de M. Miitig qui a réclamé plus de temps pour pouvoir présenter un gouvernement d'union nationale, pour pouvoir sortir le pays d'une crise politique et sécuritaire, a indiqué à l'AFP une députée, Souad Ganour.

Une nouvelle session est prévue dimanche, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, 36 députés du courant libéral, ont annoncé, dans un communiqué, qu'ils appuyaient une initiative du gouvernement sortant d'Abdallah Al-Theni, présentée lundi et qui prévoit une mise en congé du Congrès, après l'adoption du budget 2014.

Egalement inscrite à l'ordre du jour, l'adoption du budget n'a pas pu avoir lieu faute de quorum, selon Mme Ganour.

M. Miitig avait été élu à l'issue d'un vote chaotique au Congrès. Les députés libéraux avaient alors accusé les islamistes de vouloir l'imposer.

Ahmed Miitig, un homme d'affaires de 42 ans, de Misrata (ouest), est le cinquième et le plus jeune des chefs de gouvernement à être nommé à ce poste, depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Mais pour l'entrée en fonction de son cabinet, le Congrès doit approuver sa composition.

Il avait été élu initialement avec 113 voix, soit moins des 120 requises. Mais après l'annonce du résultat, des députés ont laissé le vote ouvert pour des retardataires, pour atteindre finalement 121 voix. Le nouveau comptage a provoqué une querelle au Congrès, sur fond de lutte d'influence entre islamistes et libéraux.

ila/sw

PLUS:hp