NOUVELLES

Brésil: Bernard est "passé par tous les états" en Ukraine

20/05/2014 06:18 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

L'attaquant Bernard, retenu dans le groupe du Brésil pour la Coupe du monde 2014, est "passé par tous les états" au Shakhtar Donetsk, où il évoluait la saison écoulée, dans l'est de l'Ukraine sous haute tension, a-t-il déclaré mardi.

"Je ne peux pas parler de ce qui se passe en Ukraine pour respecter leurs exigences (des responsables du club, ndlr), a dit le joueur de 21 ans à son arrivée à l'aéroport de Belo Horizonte, sa ville d'origine, en provenance de l'Ukraine. Je suis passé par tous les états là-bas, mes parents aussi parce qu'ils étaient avec moi. C'est compliqué".

Donetsk, ville à majorité russophone de l'est ukrainien, est contrôlée par des séparatistes pro-russes.

Bernard, déjà dans la Seleçao à la Coupe des Confédérations et accueilli mardi à l'aéroport par des "Bernardetes", ses supportrices, a déclaré aussi que c'était "difficile" pour lui à Donetsk en raison de son temps de jeu limité.

"Sur l'avenir non plus je ne saurais quoi dire, a-t-il avancé. Il y a une rotation qui ne plaît à aucun joueur. J'étais habitué à jouer le mercredi et le dimanche ici, et là-bas je n'ai disputé que 25 matches avec le Shakhtar. Jouer dans un pays où je joue très peu est difficile pour moi, compliqué. J'espère que ça changera. Mon avenir après la Coupe du monde, je le laisse dans les mains de Dieu".

Bernard, vainqueur l'an dernier de la Copa Libertadores (équivalent sud-américain de la Ligue des champions européenne) avec l'Atletico Mineiro, club de Belo Horizonte, avait signé l'été dernier au Shakhtar pour trois ans, un transfert de 25 millions d'euros.

Il a remporté avec Donetsk le neuvième titre de champion d'Ukraine du club, la semaine dernière.

jt/ybl/ag/gv

PLUS:hp