NOUVELLES

La banque publique de lait maternel du Québec lance officiellement ses activités

20/05/2014 11:52 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT
Getty

MONTRÉAL - La banque publique de lait maternel du Québec a commencé officiellement ses activités mardi.

Les grands prématurés de la province, nés à 32 semaines ou moins de grossesse, pourront désormais être nourris au lait maternel même s'ils ne peuvent être allaités par leur mère.

Selon Héma-Québec, qui gère ce nouveau service, cette banque de lait maternel permettra de sauver des vies en réduisant notamment le risque d'entérocolites nécrosantes.

Le recrutement des mères, qui acceptent de faire don de leurs surplus de lait, se fait dans huit hôpitaux partenaires, tous situés dans les grandes régions de Montréal et de Québec.

Le lait est par la suite traité, pasteurisé puis congelé par Héma-Québec qui assure ensuite la distribution du précieux nectar dans les centres hospitaliers.

Pour suffire à la demande pour les grands prématurés du Québec, la banque publique devra fournir 3700 litres de lait maternel par année, ce qui correspond aux surplus de quelque 300 mères.

Héma-Québec dit avoir bénéficié d'un investissement initial de 800 000 $, financé en partie par la Fondation d'Héma-Québec, pour mettre sur pied ce service.

Trois autres banques similaires sont en activité au pays, à Vancouver, Calgary et Toronto.

INOLTRE SU HUFFPOST

Six trucs pour tirer son lait à l'extérieur
Les congés de maternité autour du monde