NOUVELLES

Airbus: lancement de la prochaine génération de satellites Meteo

20/05/2014 09:09 EDT | Actualisé 20/07/2014 05:12 EDT

L'Agence spatiale européenne (ESA) a donné le coup d'envoi mardi à Berlin à la fabrication de la prochaine génération de satellites de météorologie, confiée à Airbus Defence and Space.

L'ESA et la division défense et espace d'Airbus Group ont signé, en présence de la chancelière Angela Merkel, "les premiers documents contractuels permettant de commencer la conception et la réalisation de la nouvelle famille de satellites météorologiques MetOp Seconde Génération (MetOp-SG)", au salon aéronautique international de Berlin, annonce un communiqué du numéro deux mondial de l'industrie spatiale.

L'ESA avait sélectionné Airbus le 11 avril dernier pour ce contrat qui pourrait approcher 1,5 milliard d'euros si les six satellites sont construits comme prévus.

Le développement des deux premiers des six satellites coûtera quelque 820 millions d'euros, selon le directeur de ce programme à l'ESA, Graeme Mason. Les quatre suivants étant nettement moins chers à produire, le coût de la série sera inférieur à 1,6 milliard.

"Les satellites MetOp actuels fournissent d'ores et déjà l'essentiel des mesures pour les prévisions météorologiques dans le monde", a rappelé à cette occasion François Auque, Directeur général des Systèmes Spatiaux chez Airbus Defence and Space. "MetOp-SG renforcera encore la précision des prévisions météorologiques, grâce à des technologies européennes de pointe", a-t-il déclaré.

Une série, allant jusqu'à trois satellites, sera fabriquée en France, l'autre sur le site de Friedrichshafen (Allemagne). Le lancement du premier satellite est prévu en 2021, celui du second un an plus tard, précise le communiqué.

L'offre d'Airbus Defence and Space (qui a absorbé Astrium, la division espace de l'ex-EADS) a été préférée à la proposition conjointe du franco-italien Thales Alenia Space et de l'allemand OHB.

pmr/Dt/fpo/mr

AIRBUS GROUP

THALES

FINMECCANICA

PLUS:hp