NOUVELLES

Ukraine: "Aucune preuve que les Russes ont commencé à retirer leurs troupes" (Otan)

19/05/2014 08:37 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, n'a vu "aucune preuve" que la Russie avait commencé à retirer ses troupes massées depuis des semaines près de la frontière ukrainienne, alors que le président russe Vladimir Poutine a annoncé lundi leur retour dans leurs casernes.

"Malheureusement, je dois dire que nous n'avons vu aucune preuve que la Russie avait commencé à retirer" ses troupes, a déclaré lors de sa conférence de presse mensuelle M. Rasmussen, interrogé par des journalistes quelques heures après l'annonce de M. Poutine.

"C'est la troisième déclaration de Poutine, mais nous n'avons toujours pas vu de retrait", a ajouté le secrétaire général de l'Alliance atlantique.

"Je le regrette, car ce serait le signe d'une désescalade et si un jour nous voyons les signes d'un retrait, je serai le premier à m'en réjouir", a-t-il expliqué.

Le président russe a ordonné lundi le retour dans leurs casernes des milliers de soldats déployé, officiellement pour des exercices, près de la frontière ukrainienne, a indiqué le Kremlin.

Accusée par Kiev de soutenir la rébellion armée, la Russie disposait, selon les Occidentaux, de 40.000 soldats déployés près de la frontière dans le cadre de manoeuvres militaires.

M. Poutine avait affirmé la semaine dernière qu'elles avaient reculé, mais l'Otan et les Etats-Unis avaient souligné n'avoir pas de preuves de mouvements "pour l'instant".

jri-siu/aje/cgu

PLUS:hp