NOUVELLES

Mali: Paris réclame la libération des otages à Kidal

19/05/2014 07:06 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La France a réclamé lundi "la libération immédiate" de la trentaine d'otages détenus par des groupes armés au siège du gouvernorat de Kidal, condamnant les "violences inacceptables" qui ont fait des dizaines de morts samedi dans cette ville du nord du Mali, où se sont affrontés rebelles touareg et armée malienne.

Le président François Hollande a "appelé à la libération immédiate et sans condition du gouvernorat de Kidal et des otages qui y sont détenus", lors d'un entretien téléphonique avec son homologue malien Ibrahim Boubakar Keïta, selon un communiqué de l'Elysée.

cf/thm/sba

PLUS:hp