NOUVELLES

Le pape demande aux évêques mexicains d'être "proches du peuple" contre la drogue

19/05/2014 09:05 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Le pape François a demandé lundi aux évêques mexicains d'être "proches du peuple" dans les souffrances actuelles que constituent, au Mexique, les migrations dangereuses vers les Etats-Unis ainsi que la culture et le trafic de drogue.

"La drogue, aujourd'hui vous en souffrez énormément! Quand un paysan te dit: +que veux-tu que je fasse? Si je cultive le maïs, je subsiste un mois; si au contraire je cultive l'opium, j'ai de quoi vivre toute l'année+", a relevé avec son réalisme habituel le pape argentin.

S'adressant aux évêques du deuxième pays d'Amérique latine par le nombre de catholiques après le Brésil, il a dénoncé avec force la violence qui touche le Mexique, notamment le nord, où les affrontements entre forces de sécurité et cartels de la drogue ont fait des milliers de morts, et où la cruauté des massacres contre les civils n'a pas de bornes.

"Cela commence par nos enfants qui traversent la frontière (....) et ceux qui n'arrivent pas de l'autre côté (aux Etats-Unis). Il y a ces gens qui meurent, nos enfants tués de la main des tueurs à gage", a-t-il dénoncé.

"Soyez avec votre peuple, toujours", a-t-il recommandé aux évêques mexicains, en soulignant que "la proximité avec le peuple" est une nécessité. Selon le pape François, l'évêque est un pasteur qui doit "vivre avec son troupeau", et non sur des hauteurs, en privilégié.

jlv/fka/cgu

PLUS:hp