NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU MARDI 20 MAI

19/05/2014 11:09 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du mardi 20 mai à 03H00 GMT:

BANGKOK - L'armée thaïlandaise a décrété mardi la loi martiale et déployé des soldats dans Bangkok, après des mois de crise politique et des manifestations anti-gouvernementales ayant fait 28 morts.

"Déclarer la loi martiale n'est pas un coup d'Etat", mais vise "à restaurer la paix et l'ordre public", assure l'armée dans une annonce faite au petit matin à la télévision.

Des soldats et véhicules militaires ont pris position dans le centre de Bangkok, notamment dans le secteur des hôtels et des chaînes de télévision.

Des dizaines d'hommes, des véhicules et des points de contrôle ont également été déployés à proximité d'une manifestation des Chemises rouges pro-gouvernementales dans une banlieue de Bangkok.

TOKYO - Le porte-parole du gouvernement japonais a fait part mardi des "grandes inquiétudes" de Tokyo face aux événements en Thaïlande, un pays où le Japon investit massivement et où la loi martiale vient d'être décrétée par l'armée.

MOSCOU - La Russie a ordonné lundi le retour dans leurs casernes des milliers de soldats massés depuis des semaines près de la frontière avec l'Ukraine, un geste apparent d'apaisement à moins d'une semaine de la présidentielle anticipée dans ce pays.

WASHINGTON - Les Etats-Unis n'ont pas encore vu d'"indice" d'un retrait des troupes russes des zones frontalières avec l'Ukraine, annoncé par le Kremlin, a indiqué lundi le porte-parole du président Barack Obama.

BRUXELLES - Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a exprimé lundi ses doutes sur la volonté de la Russie de retirer ses troupes de la frontière ukrainienne, en l'absence de "preuves" sur le terrain.

BAMAKO - Le Mali a dépêché des renforts militaires pour tenter de reprendre le contrôle de Kidal, fief des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), qui y ont libéré lundi soir 32 fonctionnaires qu'ils retenaient depuis ce week-end.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a par ailleurs exclu toute impunité pour les auteurs des "crimes odieux" commis le week-end dernier.

SARAJEVO - Plus d'1,6 million de personnes ont été touchées lundi par les pires intempéries depuis un siècle en Bosnie et en Serbie, où des milliers de volontaires renforçaient les digues à Belgrade le long de la Sava qui devait atteindre de nouveaux pics de crues.

FUNDACION (Colombie) - La Colombie était en deuil et en colère lundi, après la mort de 33 enfants brûlés vifs dans l'incendie d'un car dans le nord du pays, apparemment dû à l'imprudence du chauffeur qui a pris la fuite avant de se rendre à la police.

TRIPOLI - Le gouvernement libyen a proposé lundi la "mise en congé" du Parlement contesté pour sortir le pays de la crise aggravée par une attaque armée contre cette instance et une offensive d'une force para-militaire dans l'Est.

LE CAIRE - Des hommes armés circulant à bord d'une voiture ont ouvert le feu tôt mardi sur un groupe de policiers égyptiens près de l'université Al-Azhar, au Caire, faisant trois morts et neuf blessés parmi eux, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Cette attaque survient à quelques jours de l'élection présidentielle, pour laquelle l'ex-chef de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, qui a destitué l'islamiste Mohamed Morsi, est donné grand favori face à son unique rival, le leader de gauche Hamdeen Sabbahi.

BAGDAD - Le bloc du Premier ministre irakien sortant Nouri al-Maliki est arrivé en tête aux élections législatives du 30 avril, mais n'a pas obtenu la majorité des sièges, selon les premiers résultats annoncés lundi.

NEW DEHLI - Les dirigeants du parti du Congrès, Sonia et Rahul Gandhi, ont proposé de démissionner après la défaite cinglante subie par leur formation aux législatives en Inde mais leur offre a été rejetée, a annoncé lundi un parlementaire.

WASHINGTON - La justice américaine a inculpé lundi cinq officiers de l'armée chinoise pour "piratage informatique" et "espionnage économique", une première reflétant l'inquiétude de Washington sur l'ampleur du pillage informatique téléguidé par Pékin.

NEW YORK - Au terme d'une longue bataille judiciaire, le prêcheur radical britannique Abou Hamza a été reconnu coupable lundi à New York de prise d'otages et terrorisme. L'ancien imam de la mosquée londonienne de Finsbury Park, qui s'est défendu lui-même durant son procès, encourt la réclusion à perpétuité. Sa peine sera prononcée le 9 septembre.

OSLO - Les bailleurs de fonds de la communauté internationale se penchent à partir de mardi au chevet du Soudan du Sud déchiré par la guerre et où 1,26 milliard de dollars sont nécessaires pour juguler une crise humanitaire majeure menaçant des millions de personnes.

NICE - Six ans après un premier séjour en prison en détention provisoire, l'ex-trader Jérôme Kerviel a retrouvé le chemin des geôles à Nice, où il a été écroué lundi matin, clôturant ainsi l'épisode très médiatisé de son retour d'Italie en France.

WASHINGTON - La banque Credit Suisse a plaidé coupable lundi d'aide à l'évasion fiscale de riches clients américains et accepté de payer une amende sans précédent de 2,6 milliards de dollars aux autorités américaines.

PARIS - "Ecoeuré", l'ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn, a annoncé lundi qu'il allait attaquer en diffamation le film sulfureux d'Abel Ferrara "Welcome to New York", alors que les producteurs de ce long-métrage revendiquaient le "succès" de son démarrage directement en vidéo à la demande.

GENEVE - Elena Rybolovlev, l'ex-femme de l'oligarque russe Dmitri Rybolovlev et actuel patron de l'AS Monaco, a obtenu 4 milliards de francs suisses (3,295 milliards d'euros), soit la moitié de la fortune du milliardaire, dans le cadre du "divorce du siècle" jugé le 13 mai à Genève.

mpd/mf

PLUS:hp