NOUVELLES

La Belgique, un Etat fédéral tiraillé entre Flamands et francophones au sytème complexe

19/05/2014 05:51 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La Belgique, où se tiennent le 25 mai des élections législatives et régionales, est un Etat fédéral complexe composé de trois Régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles-Capitale) et de trois Communautés (flamande néerlandophone, francophone et germanophone).

SITUATION GÉOGRAPHIQUE: Etat d'Europe de l'Ouest, riverain de la mer du Nord, la Belgique partage ses frontières avec la France, le Luxembourg, l'Allemagne et les Pays-Bas. Sa superficie est de 30.528 km2.

CAPITALE: Bruxelles.

HISTOIRE: La Belgique est devenue indépendante des Pays-Bas en 1830. Occupée par l'Allemagne durant les deux guerres mondiales, elle est membre fondateur de l'Union européenne et de l'Otan. Des tensions entre Flamands et francophones ont fait évoluer ses structures d'un Etat unitaire vers un système fédéral.

POPULATION: 11,035 millions d'habitants (au 1er janvier 2012), dont 10,6% d'étrangers (1,169 million). Avec 6,350 millions d'habitants, la Flandre (nord) représente 57,5% de la population, la Wallonie (sud) 32,1% avec 3,46 millions d'habitants et la Région de Bruxelles-Capitale 10,3% avec 1,138 million d'habitants.

INSTITUTIONS POLITIQUES: Monarchie constitutionnelle. Le roi --Philippe de Belgique depuis le 21 juillet 2013-- ne dispose pas de réel pouvoir politique. Celui-ci est assuré par le gouvernement fédéral et le Parlement pour les questions d'intérêt national (budget, défense, affaires étrangères, sécurité sociale). Les régions, qui disposent chacune de leur propre parlement et gouvernement, sont compétentes en matière d'économie, de transport ou encore d'environnement. Les communautés linguistiques gèrent la culture et l'enseignement.

Le socialiste francophone Elio Di Rupo dirige le gouvernement depuis décembre 2011.

LANGUES: Les Flamands parlent le néerlandais et les Wallons le français. Bruxelles est bilingue, avec une forte majorité francophone. A l'extrême-est vit une communauté d'environ 75.000 germanophones.

Il existe une "frontière linguistique", qui a été fixée en 1962 et qui partage physiquement le pays en régions ne disposant que d'une seule langue officielle, à l'exception de Bruxelles, bilingue.

ÉCONOMIE: L'économie belge a plutôt bien résisté à la crise qui a frappé la zone euro. Le Produit intérieur brut (PIB) a ainsi progressé de 0,2% en 2013 (contre -0,4% pour la moyenne de la zone euro) et la dette publique a été ramenée sous la barre des 100% (99,7% du PIB en décembre 2013 contre 103 % fin septembre). Le pays se situe aussi à un bon niveau pour l'inflation (1,2%) et le taux de chômage (8,5%).

La Belgique, dont l'économie est très ouverte, a fortement profité de la reprise en Allemagne, son premier partenaire commercial, devant la France et les Pays-Bas. Son secteur industriel, spécialisé dans la transformation de produits semi-finis, exporte à plein régime vers la Rhénanie. Ses exportations ont rebondi de 2,1% au 3e trimestre 2013.

PIB: 382,6 milliards d'euros 2013 (source: Banque nationale de Belgique), en hausse de 0,2% par rapport à l'année précédente. PIB/habitant: 44.820 dollars, soit 32.677 euros en 2012 (source: Banque mondiale).

RELIGION: La Belgique est de tradition catholique, en forte sécularisation. D'autres religions y sont pratiquées, notamment l'islam, le protestantisme, le judaïsme et la religion orthodoxe.

doc-aml/siu/ml

PLUS:hp