NOUVELLES

La Banque mondiale promet 400 millions de dollars à Madagascar

19/05/2014 06:28 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

La Banque mondiale a promis lundi une aide d'au moins 400 millions de dollars à Madagascar, qui vient de vivre cinq années de crise politique, a annoncé son vice-président pour la région Afrique, Makhtar Diop.

"A partir du 1er juillet et sur les trois ans à venir, une somme de 400 millions de dollars environ sera mise à disposition de Madagascar", a indiqué Makhtar Diop devant la presse à Antananarivo, à l'issue d'une visite de trois jours dans le pays.

"Il est possible que ce montant soit revu à la hausse, mais je ne peux pas faire de promesse à l'heure actuelle", a-t-il précisé.

Makhtar Diop a exprimé sa confiance dans le programme de redressement économique du nouveau président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, et de son Premier ministre Roger Kolo.

"Je dois féliciter quand même aussi le chef de l'Etat (malgache) parce qu'il a réussi à maintenir un cadre macro-économique solide, dans des conditions qui n'étaient pas facile pour le pays", a déclaré Makhtar Diop, faisant allusion à l'époque où M. Rajaonarimampianina était le ministre des Finances du gouvernement de "Transition" d'Andry Rajoelina, de 2009 à 2013.

Makhtar Diop croit que l'expérience de M. Rajaonarimampianina "va permettre justement de convaincre la communauté internationale que le pays a une politique de stabilité macro-économique qui permet de maintenir l'inflation à un niveau acceptable".

Le Fonds monétaire international (FMI) a déjà annoncé début mai le déblocage d'une première aide de 47,4 millions de dollars.

La plupart des grands pays donateurs et institutions multilatérales avaient coupé leurs liens avec Madagascar et suspendu leur aide après le renversement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina en mars 2009. La situation tend à revenir à la normale depuis l'arrivée au pouvoir du président Rajaonarimampianina, démocratiquement élu, en janvier.

tm/liu/aub

PLUS:hp