POLITIQUE

Journée des patriotes : quelques centaines de personnes marchent à Montréal

19/05/2014 08:51 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

Quelques centaines de personnes ont participé à la traditionnelle marche des patriotes, à Montréal. L'événement, organisé par des groupes souverainistes, vise à souligner le combat mené par les patriotes lors de l'insurrection de 1837-1838. Elle s'est déroulée cette année dans un contexte particulier, après la déconfiture du Parti québécois aux dernières élections.

Les militants indépendantistes qui y ont participé refusent de croire que l'idée souverainiste est enterrée, même si le PQ n'a reçu que 25 % des voix le 7 avril, une défaite de l'ampleur de ses premières campagnes en 1970 et 1973.

« C'est vrai que le Parti québécois a eu une défaite, mais par contre il n'y a jamais eu autant de partis souverainistes à l'Assemblée nationale », dit le militant  Maxime Olivier.

Plusieurs militants admettent toutefois que le projet souverainiste doit se renouveler et que la stratégie de former un bon gouvernement a montré ses limites.

Le président des Jeunes patriotes du Québec, Paolo Zambito, milite pour une approche qui ne soit plus axée uniquement sur la tenue d'un référendum, mais qui inclurait aussi des gestes d'affirmation nationale. « On a créé la Caisse de dépôt et placement sans la permission du gouvernement fédéral, on a nationalisé l'hydroélectricité sans la permission du gouvernement fédéral, on peut refaire des choses comme ça », dit-il.

Certains militants croient d'ailleurs que le moment est bien choisi pour entreprendre une plus large réflexion sur la façon de promouvoir la souveraineté, tandis que le Bloc québécois est plongé dans une course à la direction et que le PQ devra lui aussi se trouver un nouveau chef.

« Je pense que c'est un moment encore plus spécial de méditer à nouveau sur ce qui doit être fait, mais chose certaine, on ne va pas lâcher ça », affirme le président général intérimaire de la Société Saint-Jean-Baptiste, Maxime Laporte.

D'après un reportage de Bruno Coulombe

INOLTRE SU HUFFPOST

Des patriotes de 1837