NOUVELLES

Crise en Libye: le gouvernement propose la "mise en congé" du Parlement

19/05/2014 01:02 EDT | Actualisé 19/07/2014 05:12 EDT

Le gouvernement libyen a proposé lundi, pour sortir le pays de la crise, la mise en congé du Congrès général national (CGN), la plus haute instance politique contestée par plusieurs forces politiques et militaires.

"Après l'adoption du budget 2014, le CGN se met en vacances parlementaires, jusqu'à l'élection d'un nouveau Parlement" dans un délai de trois mois, écrit-il dans une lettre ouverte publiée sur son site internet, en affirmant oeuvrer pour éviter que la Libye ne sombre dans la guerre civile.

Cette initiative intervient au lendemain d'une attaque de groupes armés contre le CGN réclamant sa dissolution et après une opération lancée dans l'est du pays par les forces d'un général à la retraite qui dit combattre des "groupes terroristes" mais qui est accusé par les autorités de "tentative de coup d'Etat".

Elle prévoit également un nouveau vote au Congrès pour donner la confiance à un nouveau Premier ministre, Ahmed Miitig, après un premier vote chaotique début mai qui a été contesté par plusieurs députés et personnalités politiques.

ila/tp

PLUS:hp