NOUVELLES

Balkans/intempéries: nouvelle victime en Bosnie, des pics attendus sur la Sava

19/05/2014 04:07 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Les efforts des secouristes étaient lundi concentrés sur la rivière Sava qui devait atteindre de nouveaux pics dans la journée en Serbie et en Bosnie où une nouvelle victime a été découverte, portant à 45 le bilan des morts dans la région.

Néanmoins, le temps dans la région était lundi matin ensoleillé et sec et le niveau de la plupart des petites rivières était en baisse.

La dernière victime a été découverte à Samac où deux personnes étaient également portées disparues, a indiqué Savo Minic, le maire de cette localité du nord de la Bosnie.

Cette ville, où la quasi-totalité des 26.000 habitants ont été évacués par bateaux pneumatiques et par hélicoptères, était toujours sous les eaux comme des dizaines de localités du nord-est de la Bosnie.

La Sava, qui a rompu les digues en plusieurs endroits dans la région de Bijeljina, a inondé plusieurs villages de cette région où 6.000 personnes ont été évacuées.

Des réfugiés ont témoigné que l'eau dans leurs villages avait atteint trois mètres de haut.

La ville de Bijeljina a lancé un appel aux volontaires pour aider à renforcer les digues à l'aide de sacs de sable.

Plus au sud, l'eau commence à se retirer notamment à Maglaj et Doboj qui avaient été entièrement inondées et dans lesquelles l'eau arrivait par endroit au deuxième étage des immeubles.

En Serbie, dans la nuit de dimanche à lundi et dans la matinée, les digues érigées par des milliers de volontaires le long de la Sava, notamment à Sabac, Sremska Mitrovica et autour de la centrale thermique Nikola Tesla, ont tenu, a rapporté la télévision d'Etat (RTS).

Située près d'Obrenovac, une des villes serbes les plus touchées, cette centrale thermique produisant 50% de l'électricité du pays est cernée par les eaux.

Le ministre serbe de l'Energie Aleksandar Antic a qualifié de "cruciale" la défense de cette centrale pour la stabilité du système énergétique du pays.

Plus de 25.000 sinistrés ont été évacués jusqu'à présent des localités affectées par les inondations en Serbie.

Une grande partie d'entre eux ont été hébergés dans des centres d'accueil, notamment à Belgrade où ils sont encadrés par des volontaires de la Croix-Rouge nationale et des psychologues.

L'aide internationale continue à arriver en Serbie et en Bosnie.

Un avion des Nations unies a atterri lundi matin à Belgrade alors qu'un détachement de secouristes français est arrivé dans le courant de la nuit.

rus-mat/cn/ml

PLUS:hp