NOUVELLES

Violences antichinoises au Vietnam: Pékin suspend des échanges bilatéraux

18/05/2014 05:55 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

La Chine a annoncé dimanche la suspension de plusieurs programmes d'échanges avec le Vietnam, après les violentes émeutes antichinoises dans ce pays qui tente désormais d'apaiser le jeu.

Les violences, qui ont fait deux morts parmi les Chinois et poussé Pékin à évacuer plus de 3.000 de ses ressortissants, "assombrissent l'atmosphère et les conditions pour les échanges et la coopération entre la Chine et le Vietnam", a indiqué le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"Le côté chinois (...) suspend à partir d'aujourd'hui sa part des programmes d'échanges bilatéraux", a déclaré Hong Lei dans un communiqué posté sur le site internet du ministère, sans préciser en quoi consistent ces projets suspendus.

"La Chine suivra l'évolution de la situation et se penchera sur de nouvelles mesures", a-t-il ajouté.

Les émeutes antichinoises de ces derniers jours au Vietnam sont les plus violentes depuis des décennies.

Les manifestations qui ont dégénéré ont été organisées pour protester contre le déploiement d'une plateforme pétrolière par la Chine, début mai, en mer de Chine méridionale, dans les eaux disputées des îles Paracels.

De nouveaux rassemblements étaient prévus dimanche mais le pouvoir à Hanoi a déployé d'importantes forces de sécurité et étouffé dans l'oeuf ces manifestations, semblant ainsi vouloir calmer le jeu.

cdh/fmp/abk

PLUS:hp