NOUVELLES

Syrie: le chef du Parlement appelle à voter massivement à la présidentielle

18/05/2014 07:23 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Le président du Parlement Mohammad al-Lahham a appelé dimanche les Syriens à voter massivement à la présidentielle organisée par le régime le 3 juin et qualifiée de "farce" par l'opposition et ses alliés occidentaux.

"La Syrie a besoin de la voix de chaque Syrien honnête au scrutin", a déclaré M. Lahham, en appelant également les Syriens à "être présents sur le champ de bataille, à l'usine, à l'école et à l'université".

"Celui qui s'abstiendra d'exercer son droit constitutionnel, aura renoncé à ses obligations nationales au moment où la patrie l'appelle", a-t-il poursuivi lors d'une séance parlementaire retransmise en direct par la télévision.

Le scrutin qui verra, sauf surprise, la réélection de Bachar al-Assad face à deux candidats inconnus, se déroulera uniquement dans les territoires contrôlés par le régime, dans un pays ravagé par trois années de conflit ayant fait plus de 150.000 morts.

Il s'agit théoriquement de la première élection présidentielle depuis plus de cinquante ans en Syrie, M. Assad et son père Hafez, qui a dirigé le pays d'une main de fer de 1970 à 2000, ayant été nommés à l'issue de référendums.

Bachar al-Assad y affrontera Maher al-Hajjar, un député indépendant, et Hassan al-Nouri, homme d'affaires et ancien ministre d'Etat.

Le président du parlement a appelé en outre à prendre des mesures pour "garantir un climat de sécurité et de paix" lors du scrutin.

M. Lahham a invité 13 parlements de "pays amis" qu'il n'a pas cités à envoyer des délégations et des personnalités "en tant qu'observateurs". La Russie et l'Iran sont les principaux alliés du régime syrien qui a également entre autres des partisans au Liban.

rm/tp

PLUS:hp