NOUVELLES

Serena Williams défait la favorite locale, Sara Errani, en finale à Rome

18/05/2014 10:28 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT
Michael Dodge via Getty Images
MELBOURNE, AUSTRALIA - JANUARY 15: Serena Williams of the United States walks on to court ahead of her second round match against Vesna Dolonc of Serbia during day three of the 2014 Australian Open at Melbourne Park on January 15, 2014 in Melbourne, Australia. (Photo by Michael Dodge/Getty Images)

ROME - Novak Djokovic a poursuivi sa récente domination de Rafael Nadal en venant de l'arrière pour le battre 4-6, 6-3, 6-3, dimanche après-midi, en route vers sa troisième conquête du titre au Masters de Rome.

C'est la première fois en 10 ans que le favori, Nadal, perd plus de deux matchs sur la terre battue au cours d'une même saison, après ses récentes défaites à Monte Carlo et Barcelone.

Djokovic, deuxième tête de série, a désormais remporté quatre matchs de suite contre l'Espagnol — les trois précédents en deux sets — et bénéficiera de l'avantage psychologique aux Internationaux de France, qui se mettront en branle le week-end prochain.

Djokovic a dessiné un coeur dans la terre battue avec sa raquette pour souligner la conquête du titre romain.

«Ce coeur sur le court est pour vous, a-t-il lancé en Italien aux spectateurs pendant la cérémonie de remise du trophée. C'est également un hommage à mon pays, qui souffre beaucoup en ce moment. Mon coeur est avec eux.»

Les autorités ont indiqué que 25 personnes étaient mortes dans les Balkans à cause des pires inondations depuis un siècle après que les précipitations de trois mois se soient abattues sur la région en trois jours seulement cette semaine. Des dizaines de milliers de maisons n'ont plus l'électricité ni l'eau potable.

De son côté, la fatigue a peut-être rattrapé Nadal. L'Espagnol a disputé trois sets dans quatre de ses cinq derniers matchs à Rome.

«Ce fut une semaine difficile, a-t-il admis. Trop d'heures sur le court.»

Plus tôt dimanche, Serena Williams a empêché la foule de se faire entendre en savourant une victoire de 6-3, 6-0 contre la 10e tête de série Sara Errani, en route vers sa troisième conquête du Masters de Rome.

Errani tentait de devenir la première Italienne à gagner ce tournoi en près de 30 ans, mais la favorite a rapidement pris le contrôle des échanges lors des deux sets. De son côté, Errani a semblé ennuyée par une blessure à la cuisse gauche.

Néanmoins, Errani peut se consoler en se disant qu'elle est devenue la première finaliste d'origine italienne à lutter pour le titre depuis Raffaella Reggi, qui avait prévalu en finale en 1985 à Taranto.

Le dernier Italien à avoir décroché le titre fut Adriano Panatta en 1976.

Errani a quitté le terrain après avoir demandé l'intervention d'un thérapeute alors qu'elle tirait de l'arrière 3-5 au premier set, avant de retourner à sa chaise en présentant un bandage à la cuisse.

«Je suis désolée. Vous avez été incroyables cette semaine, a déclaré Errani lors de la cérémonie de remise du trophée, alors qu'elle essuyait ses larmes. J'ai tout donné et je suis demeurée sur le court pour vous.»

Williams a acquis ses autres titres à Rome en 2002 et l'an dernier — chaque fois, elle avait ensuite remporté les Internationaux de France.

«Je suis triste pour Sara aujourd'hui, a commenté Williams en s'adressant à la foule. Elle a très bien joué pendant toute la semaine.»

Le tournoi d'Errani n'est toutefois pas terminé. Si sa blessure n'est pas très grave, elle pourrait participer à la finale du double féminin en fin de journée en compagnie de sa partenaire Roberta Vinci, contre Kveta Peschke et Katarina Srebotnik.

Nestor triomphe encore à Rome

Le Canadien Daniel Nestor et son partenaire serbe Nenad Zimonjic ont gagné un deuxième titre consécutif dimanche après-midi lorsqu'ils ont pris la mesure du Néerlandais Robin Haase et de l'Espagnol Feliciano Lopez 6-4, 7-6 (2).

Le duo, sixième tête de série, a donc poursuivi sur sa lancée après avoir soulevé le trophée au Masters 1000 de Madrid la semaine dernière. Ils ont mis la main sur le titre en 84 minutes, après avoir réalisé huit as et trois bris de service.

Nestor et Zimonjic ont désormais acquis 27 trophées ensemble. Ils ont obtenu leur premier titre en 2014 à Sydney, en janvier, et ont gagné ceux de Madrid et Rome. Ils entameront donc les Internationaux de France dans le rôle des favoris, le week-end prochain.

Le Torontois a engrangé quatre titres à Roland Garros depuis 2007, les deux derniers étant obtenus en compagnie de son ex-partenaire du Bélarus Max Mirnyi

Nestor, qui est âgé de 41 ans, a gagné 85 titres en double en 140 finales en carrière. Il occupe toujours le troisième rang de l'histoire du double masculin depuis l'instauration du Grand Chelem en 1968, derrière Mike Bryan (100) et son frère Bob Bryan (98).

INOLTRE SU HUFFPOST

15 espoirs du tennis