NOUVELLES

Nord du Mali: le Premier ministre à Gao après une visite mouvementée à Kidal

18/05/2014 07:34 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre malien, en tournée dans le nord de son pays, est arrivé dimanche à Gao au lendemain d'une visite mouvementée à Kidal, où au moins un soldat malien a été tué dans des affrontements entre militaires et rebelles touareg, de sources concordantes.

"Le Premier ministre (Moussa Mara) a quitté Kidal ce (dimanche) matin avec sa délégation par hélicoptère (...). Le calme règne actuellement" dans ce chef-lieu de région à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako, a déclaré à l'AFP un responsable local de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Le chef du gouvernement et sa délégation étaient protégés par des membres de la force Serval, opération militaire de la France en cours au Mali depuis janvier 2013. En plus des soldats français, des contingents de plusieurs pays sont déployés au Mali sous mandat de l'ONU.

D'après le responsable de la mission onusienne joint dimanche, les forces de la Minusma et les français de l'opération Serval ont profité de la nuit pour "raisonner les uns et les autres", en référence aux rebelles touareg et soldats maliens qui se sont affrontés samedi.

Selon un membre de l'entourage du Premier ministre, l'hélicoptère de M. Mara a transporté à Gao au moins un soldat blessé.

Un militaire malien a été tué dans les échanges de tirs près du gouvernorat de la ville, a affirmé samedi une source militaire malienne. Selon un membre de la délégation officielle, il est "décédé des suites de ses blessures".

Dans un communiqué samedi, la Minusma avait dénoncé "les actes de violence à Kidal", en évoquant un bilan de "19 blessés légers" parmi ses policiers sur place et "sept parmi les manifestants".

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), rébellion touareg dont des hommes sont présents dans la ville et dont les partisans réclament l'indépendance ou l'autonomie d'un vaste territoire du nord du Mali, a de son côté rapporté un bilan différent dans un communiqué diffusé tard samedi soir.

Selon le MNLA, un de ses combattants a été blessé et quatre soldats maliens ont été tués.

Kidal était la deuxième étape de la visite dans le nord du Mali de Moussa Mara, sa première depuis sa prise de fonction, début avril. Il s'était rendu vendredi à Tombouctou (nord-ouest), et séjournera jusqu'à lundi à Gao, selon son programme.

sd/cs/sba

PLUS:hp