NOUVELLES

Mali: près de 30 otages aux mains de rebelles et "terroristes" à Kidal (officiel)

18/05/2014 09:54 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

La rébellion touareg du MNLA et des "terroristes" retiennent en otages "une trentaine de fonctionnaires" à Kidal, dans l'extrême nord-est du Mali, au lendemain de combats avec l'armée, a annoncé dimanche le gouvernement malien.

Samedi, à l'issue de combats à Kidal entre les soldats maliens et "le MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) appuyé par des éléments des groupes terroristes", les militaires "ont repris le contrôle de tous les bâtiments administratifs à l'exception, pour le moment, du gouvernorat, où le MNLA et les terroristes détiennent une trentaine de fonctionnaires en otages", a affirmé le ministère malien de la Défense dans un communiqué. Auparavant, une source au gouvernorat de Kidal avait déclaré à l'AFP: "Une trentaine d'agents sont portés disparus depuis hier (samedi). Nous ne connaissons pas leur sort".

bur-cs/tmo

PLUS:hp