NOUVELLES

Libye: explosion dans une radio appartenant à un groupe jihadiste à Bengahzi

18/05/2014 06:11 EDT | Actualisé 18/07/2014 05:12 EDT

Une explosion s'est produite dans la nuit de samedi à dimanche dans les locaux d'une radio religieuse appartenant au groupe jihadiste d'Ansar Asharia, sans faire de victime, selon des témoins.

Des hommes inconnus circulant en voiture ont jeté un engin explosif contre le bâtiment et ont pris la fuite, selon les mêmes sources. L'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, a provoqué des dégâts matériels.

Les locaux de la radio sont situés dans le quartier d'Al-Lithi, fief des islamistes radicaux dans le centre de Benghazi.

Ansar Asharia ainsi que d'autres groupes islamistes sont les cibles d'une offensive menée vendredi par une force paramilitaire conduite par un général à la retraite, Khalifa Haftar. Ces affrontements ont fait au moins 79 morts et 141 blessés vendredi.

Le groupe islamiste, classé organisation terroriste par les Etats-Unis, est pointé du doigt dans les dizaines d'attaques qui visent régulièrement les forces de sécurité libyennes et les intérêts occidentaux.

M. Haftar, accusé par les autorités libyennes de mener une tentative de coup d'Etat, s'est dit déterminé à poursuivre son offensive contre des milices islamistes à Benghazi, mais ses forces se sont retirées de la ville vendredi soir.

Samedi soir, il a expliqué que ce retrait visait à réorganiser ses forces avant de reprendre l'offensive.

A Tripoli, les autorités considèrent cette opération comme "un agissement en dehors de la légitimité de l'Etat et un coup d'Etat", selon le communiqué lu par le président du Congrès général national (CGN, Parlement), Nouri Abou Sahmein.

M. Haftar se présente comme chef de l'"armée nationale" et a bénéficié pour son opération de la défection d'officiers et d'unités de l'armée ainsi que du soutien d'avions et d'hélicoptères de combat.

L'armée régulière, qui n'est toujours pas opérationnelle trois ans après la révolte, a démenti toute implication dans les affrontements.

bra-ila/fcc

PLUS:hp