NOUVELLES

Tour d'Italie - 8e étape: Ulissi vainqueur, Evans en rose

17/05/2014 11:11 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

L'Italien Diego Ulissi (Lampre) a remporté la 8e étape du Tour d'Italie cycliste, samedi à Montecopiolo, où l'Australien Cadel Evans (BMC) a revêtu le maillot rose de leader.

Ulissi (24 ans) s'est imposé au Croate Robert Kiserlovski dans cette arrivée en pente raide, au terme des 179 kilomètres d'un parcours éprouvant en moyenne montagne.

Le Colombien Nairo Quintana a pris la quatrième place dans le sillage du Néerlandais Wilco Kelderman. Il a grignoté 2 secondes à Evans, cinquième sur la ligne.

Le Français Pierre Rolland, qui avait rejoint puis dépassé le Colombien Julian Arredondo, a été débordé à 250 mètres de la ligne.

Arredondo, rescapé d'une échappée matinale, a distancé ses compagnons dans la première ascension, la montée de Carpegna, qui servait de terrain d'entraînement au grimpeur italien Marco Pantani décédé voici dix ans.

A 30 kilomètres de l'arrivée, Rolland est sorti du groupe des favoris pour se lancer à sa poursuite. Le Français, qui comptait encore près d'une minute de retard au pied de la montée finale, a effectué la jonction après le passage des 3 derniers kilomètres.

Mais le premier peloton, mené le plus souvent par les équipiers de l'Italien Domenico Pozzovivo, s'est rapproché sur les rampes menant vers l'arrivée à Montecopiolo, à 1235 mètres d'altitude.

Perdant du jour, l'Italien Michele Scarponi, qui se ressent de la chute de Cassino, a terminé attardé.

Le porteur du maillot rose au départ de Foligno, l'Australien Michael Matthews, a été distancé dès les premières rampes de Carpegna. Son retard s'élevait à près d'un quart d'heure avant la dernière ascension.

Ulissi, déjà vainqueur de la 5e étape mercredi à Viggiano, a enlevé son deuxième succès depuis le départ, le troisième de sa carrière dans le Giro.

Au classement général provisoire, Evans compte désormais 57 secondes d'avance sur le Colombien Rigoberto Uran et 1 min 10 sec sur le Polonais Rafal Majka.

Dimanche, la 9e étape, longue de 172 kilomètres entre Lugo et Sestola, se termine par une montée de 16,5 kilomètres à 5,5 % de pente.

jm/chc

PLUS:hp