NOUVELLES

Les Kings éliminent les Ducks en sept matchs et seront de la finale de l'Ouest

17/05/2014 12:04 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Los Angeles Kings left wing Tanner Pearson, left, scores on Anaheim Ducks goalie Jonas Hiller, of Switzerland, during the third period in Game 7 of an NHL hockey second-round Stanley Cup playoff series, Friday, May 16, 2014, in Anaheim, Calif. The Kings won 6-2. (AP Photo/Mark J. Terrill)

ANAHEIM, États-Unis - Justin Williams, Jeff Carter et Mike Richards ont touché la cible en première période et les Kings de Los Angeles ont atteint la finale de l'Association Ouest pour une troisième année de suite grâce à une victoire de 6-2, vendredi, lors du match no 7 de leur série de deuxième tour face aux Ducks d'Anaheim.

Anze Kopitar, Marian Gaborik et Tanner Pearson ont aussi marqué et Jonathan Quick a effectué 25 arrêts pour aider les Kings à gagner la première série de leur histoire face à leurs rivaux du sud de la Californie. Ils ont effacé un retard de 3-2 dans la série avant de l'emporter.

Les Kings ont une fiche de 6-0 quand ils font face à l'élimination depuis le début du tournoi printanier. Cette fois, ils ont malmené le gardien recrue des Ducks John Gibson, marquant quatre buts en 23 minutes de jeu à ses dépens lors du match no 7.

L'élimination des Ducks signifie que la carrière de l'attaquant Teemu Selanne est probablement terminée. Le Finlandais est âgé de 43 ans et il a déjà mentionné qu'il pensait prendre sa retraite.

«Je vais être heureux plus tard. Présentement, la défaite fait mal, a déclaré Selanne. La fin allait être soit une grande célébration, soit une défaite amère et nous n'avons pas pu aller chercher la victoire.»

Kyle Palmieri et Corey Perry ont orchestré la timide réplique des Ducks.

Les Kings retrouveront maintenant dans leur chemin les Blackhawks de Chicago, champions en titre de la coupe Stanley. L'an dernier en finale de l'Ouest, les Blackhawks avaient éliminé les Kings en cinq parties.

Le match no 1 aura lieu dimanche, à Chicago.

Les Kings ont une fiche de 7-1 au cours des deux dernières années quand ils font face à l'élimination. Les champions de la coupe Stanley en 2012 ont amorcé le match en force et ils menaient 5-0 tard en deuxième période. Les partisans des Ducks n'ont jamais vraiment eu l'occasion de croire à une remontée des leurs.

La troupe de l'entraîneur Darryl Sutter, qui a chassé Gibson de son filet après le but de Kopitar tôt en deuxième période, a remporté une deuxième série de suite en sept rencontres. Les Kings ont effacé un déficit de 0-3 lors du premier tour avant de surprendre les Sharks de San Jose.

Les meilleurs joueurs des Kings ont brillé dans les moments importants. Quick a un dossier de 3-0 lors de matchs nos 7 depuis le début de sa carrière dans la LNH et Williams, qui a ouvert le bal pour les Kings en première période, compte six buts en six matchs ultimes. Williams a également récolté six aides lors de ces matchs-là.

Gibson a semblé débordé, cédant quatre fois contre 18 tirs avant de céder sa place devant le filet des Ducks après 2:02 de jeu en deuxième période. Jonas Hiller a pris la relève, lui qui a perdu la faveur de l'entraîneur Bruce Boudreau lors des dernières semaines de la saison régulière. Boudreau a maintenant une fiche de 1-5 en six matchs nos 7 à la tête des Capitals de Washington et des Ducks.

Selanne, dont la carrière de 21 saisons a débuté en 1992 avec les Jets de Winnipeg, n'a probablement pas eu droit à la fin souhaitée. Celui qui a porté l'uniforme des Ducks pendant 15 saisons a inscrit 684 buts en saison régulière au cours de sa carrière dans la LNH, mais il a touché la cible à seulement deux reprises en 12 parties lors des séries ce printemps-ci.

«Je vais conserver des souvenirs pendant le reste de mes jours, a dit Selanne. Je n'aurais jamais rêvé de connaître une carrière si spéciale. Je me considère chanceux d'avoir vécu ça.»

La foule a scandé son nom en fin de rencontre et ses coéquipiers et les joueurs des Kings l'ont salué après la fin de la partie.

«C'était incroyable. Une belle démonstration de respect», a dit Selanne en parlant du geste des Kings.

C'était peut-être aussi le dernier match de Saku Koivu. Cependant, le Finlandais de 39 ans n'a pas encore décidé s'il allait prendre sa retraite après 18 saisons dans le circuit Bettman.

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Deuxième ronde: Canadien - Bruins