NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU DIMANCHE 18 MAI

17/05/2014 11:01 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du dimanche 18 mai à 03H00 GMT :

SIMFEROPOL - Les Tatars de Crimée commémorent dimanche dans un climat de tension les 70 ans de leur déportation par Staline, une tragédie dont la mémoire a été ravivée après le rattachement en mars de la péninsule ukrainienne à la Russie.

Signe que cet anniversaire se déroule dans un contexte de malaise sans précédent, le Medjlis --l'assemblée des Tatars de Crimée-- a annulé au dernier moment le grand rassemblement traditionnel prévu dans le centre de Simféropol, la capitale de la Crimée, auquel devaient participer quelque 40.000 personnes.

KIEV - L'organisation de la présidentielle en Ukraine le 25 mai est loin d'être assurée et deux millions d'électeurs de l'Est rebelle pourraient en être privés, a mis en garde la Commission électorale samedi, Moscou ironisant sur un scrutin mené "au son des canons".

Parallèlement, la Russie a appelé Kiev à mettre fin à l'opération de l'armée ukrainienne dans l'Est, accusant les militaires d'avoir recours à l'artillerie contre Slaviansk, un bastion des insurgés pro-russes.

PARIS - Le Nigeria et ses voisins ont adopté samedi à Paris, avec le soutien des Occidentaux, un plan de "guerre" contre le groupe islamiste armé Boko Haram, qualifié de "secte terroriste" et de "menace majeure" pour la stabilité de la région.

Ce plan prévoit "la coordination du renseignement, l'échange d'informations, le pilotage central des moyens, la surveillance des frontières, une présence militaire autour du lac Tchad et une capacité d'intervention en cas de danger", a détaillé le président français François Hollande à l'issue du sommet.

Organisé alors que la mobilisation internationale bat son plein pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées il y a un mois dans le nord du Nigeria par Boko Haram, le sommet de Paris réunissait les présidents nigérian, tchadien, camerounais, nigérien et béninois, ainsi que des représentants des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l'UE.

YAOUNDE - Un soldat camerounais a été tué et dix civils chinois "ont probablement été kidnappés" dans la nuit de vendredi à samedi après une attaque dans l'extrême-nord du Cameroun attribuée aux islamistes nigérians de Boko Haram, a-t-on appris auprès de la police.

BENGHAZI - Le chef d'une force paramilitaire en Libye s'est dit samedi déterminé à poursuivre son offensive contre des milices islamistes à Benghazi (est) mais les autorités libyennes ont affirmé que son opération était une tentative de coup d'Etat.

Les affrontements ont fait au moins 79 morts et 141 blessés vendredi à Benghazi, dans l'Est libyen, selon un nouveau bilan donné samedi soir par le ministère de la Santé.

VINTIMILLE (Italie) - L'ex-trader de la banque Société Générale Jérôme Kerviel, symbole des dérives qui ont mis à terre le système bancaire mondial, a refusé samedi de rentrer en France pour y purger une peine de prison et en a appelé au président François Hollande.

Jérôme Kerviel, auquel la justice française a donné jusqu'à dimanche pour se rendre à la police, a décidé au dernier moment de rester en Italie où il a achevé un périple de deux mois à pied de Rome à Vintimille, à la frontière française où il se trouvait samedi.

CANNES - Gérard Depardieu n'a pas monté les célèbres marches du palais des festivals et le film a dû se contenter d'un cinéma de quartier. Pourtant, la sortie mondiale samedi soir de "Welcome to New York", inspiré de l'affaire DSK, a fait courir tout Cannes

ATHENES - La Grèce se rend aux urnes dimanche pour le premier tour d'élections locales perçues comme un test de mi-mandat pour la coalition droite-socialistes d'Antonis Samaras, face au parti de gauche radicale Syriza, et un baromètre politique avant les européennes.

KHARTOUM - L'opposant et ancien Premier ministre soudanais Sadek al-Mahdi a été arrêté samedi après avoir accusé une unité paramilitaire de viols et de violences contre les civils au Darfour (ouest), a annoncé son secrétaire.

BANGKOK - Cinq responsables laotiens, dont le ministre de la Défense, ont été tués dans un accident d'avion dans le nord montagneux du pays, selon les autorités thaïlandaises.

SOMA (Turquie) - Les secouristes ont achevé leur travail samedi après avoir retrouvé les corps des dernières victimes de la catastrophe minière de Soma, dans l'ouest de la Turquie, qui portent à 301 morts le bilan définitif de l'accident industriel le plus meurtrier de l'histoire de ce pays.

GAJARIA (Bangladesh) - Le bilan provisoire du naufrage d'un ferry survenu jeudi sur un fleuve du centre du Bangladesh s'est alourdi samedi à au moins 54 morts, a annoncé la police alors que les familles et proches des passagers portés disparus ont violemment protesté contre la décision de suspendre les recherches.

BELGRADE - Au moins trente personnes ont péri dans les inondations ces trois derniers jours en Bosnie et en Serbie voisine, mais le bilan de ces intempéries, les pires depuis un siècle dans ces pays des Balkans, est en réalité plus grave, Belgrade refusant de le révéler avant la fin des opérations de secours.

BISSAU - Près de 800.000 électeurs de Guinée-Bissau sont appelés dimanche à voter pour le second tour de l'élection présidentielle dans l'espoir de ramener la stabilité dans ce pays au passé politique tumultueux, deux ans après l'énième coup d'Etat de son histoire.

GENEVE - Une fois de plus, les Suisses sont appelés à voter dimanche sur une foule de sujets. Cette fois, ils devront décider s'ils acceptent un salaire minimum de 22 francs suisses de l'heure (18 euros) et l'achat de 22 avions de combat

mpd/lv

PLUS:hp