NOUVELLES

France - Lille en Ligue des champions, Sochaux en enfer

17/05/2014 05:12 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

La 38e et dernière soirée du Championnat de France a livré son verdict samedi, avec la 3e place de Lille, synonyme de 3e tour préliminaire (avant un barrage) pour la Ligue des champions, et la 18e place de Sochaux, qui descend en L2.

Pour les autres places qui restaient à pourvoir, dans le haut du classement, c'est donc Saint-Etienne qui finit 4e (barrage de l'Europa League) et Lyon qui termine 5e (3e tour préliminaire avant barrage de l'Europa League).

Marseille est le grand perdant, qui termine 6e, place qui n'est pas européenne, puisque Guingamp a gagné la Coupe de France (qui lui vaut un ticket direct pour la C3).

Les images fortes de la soirée resteront liées à des gardiens. Mandanda, victime d'un choc, est sorti sur une civière. Plus souriant, Landreau a joué son 618e et dernier match en L1 (record en France). Clin d'oeil de l'histoire, il avait débuté sa carrière professionnelle il y a près de 18 ans sous le maillot nantais face à Bastia et il arrête sous la tunique corse sa carrière en club contre le FC Nantes. Sans prendre de but (0-0).

. Lille retrouve la Ligue des champions

Lille a créé la surprise en décrochant une place sur le podium de la Ligue 1 derrière le Paris SG et Monaco. Le LOSC retrouvera la Ligue des champions l'été prochain. Enfin pas immédiatement, contrairement au PSG et à l'ASM. Lille devra en effet passer par le troisième tour préliminaire (aller et retour) puis par un barrage (aller et retour) pour espérer retrouver la phase de poules de la Ligue des champions, deux ans après sa dernière participation. Ce parcours du combattant commencera fin juillet.

Le match à distance pour la 3e place se jouait entre Lille (vainqueur 4 à 1 à Lorient) et Saint-Etienne (vainqueur 3 à 1 contre Ajaccio). Les Verts devront donc se contenter de la 4e place, et c'est tout le même une bonne saison.

. Lyon européen, Marseille non

Lyon a donc sauvé sa saison (avec un succès à Nice 1 à 0) et terminé à la 5e place, qui donne droit au 3e tour préliminaire, puis, en cas de victoire, aux barrages de l'Europa League. Les Lyonnais pourront râler, à juste titre, après une saison plombée par les erreurs d'arbitrage. Le pire étant la défaite contre Monaco (3-2) avec trois buts monégasques entachés par... trois hors-jeu.

Rémi Garde a annoncé cette semaine qu'il tournait la page, n'ayant pas accepté la proposition de prolongation de son président. Hubert Fournier (Reims) ou encore Jocelyn Gourvennec (Guingamp) semblent avoir le profil requis. Voire Hervé Renard (Sochaux).

Marseille (vainqueur contre Guingamp 1 à 0) finit donc 6e et ne jouera pas de compétition continentale. C'est une grosse claque pour le club du président Vincent Labrune qui se rêvait en Dortmund français. La saison prochaine, c'est Marcelo "El Loco" Bielsa qui prendra les rênes du club. Avec des moyens limités et un effectif qui risque d'être amputé de nombreux cadres qu'on dit sur le départ.

. Sochaux en L2, Evian reste en élite

Hervé Renard, coach vainqueur de la CAN avec la Zambie, n'a donc pas réussi un nouveau tour de magie. Sochaux n'avait passé que les deux premières journées de la saison hors de la zone de relégation. L'affrontement direct de samedi a donc été fatal aux Doubistes, humiliés 3 à 0 sur leur terrain par Evian.

Evian-Thonon, fruit des fusions successives de plusieurs clubs du bassin lémanique, avait accédé à la Ligue 1 en 2011 après deux accessions de suite, de National en L2 puis de L2 à la L1.

Dans les autres matches, sans impact majeur au classement,

Paris SG a battu Montpellier (4-0), Bordeaux a fait nul à Monaco (1-1), Rennes a vaincu Reims (3-1) et Toulouse l'a emporté contre Valenciennes (3-1).

pgr/fbx

PLUS:hp