NOUVELLES

Afrique du Sud/platine: le directeur d'Amplats présente ses excuses

17/05/2014 05:20 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

Le directeur du numéro un mondial du platine en Afrique du Sud, Anglo Americain Platinium (Amplats), a présenté ses excuses samedi après ses commentaires "déplacés" sur le salaire des cadres et celui des mineurs en grève, qui avaient soulevé l'indignation.

Le directeur général d'Amplats, Chris Griffith, avait déclaré au début de la semaine qu'on ne pouvait pas comparer le salaire des cadres diplômés et compétents et celui des travailleurs dont beaucoup ou pas du tout étaient sans compétences et possédaient une éducation sommaire.

"Suis-je payé sur des bases justes pour ce que j'ai à faire dans l'entreprise?", demandait M. Griffith, cité dans le journal Business Day.

"Dois-je travailler pour cette compagnie et composer avec toutes ces absurdités pour rien? Je travaille, je ne suis pas en grève. Je ne demande pas à être payé pour ce que je ne fais pas", ajoutait-il.

Selon le rapport annuel d'Amplats pour 2013, M. Griffith a reçu 17, 6 million de rands (environ 1,7 million de dollars).

M. Griffith et ses 11 plus hauts dirigeants ont également gagné 76 millions de rands pour "apport de compétences" et des bonus de performances au cours des trois dernières années.

L'association des mineurs et syndicat de la construction, le syndicat radical Amcu, qui mène une grève depuis fin janvier dans trois mines, Amplats, Impala Platinum et Lonmin, a indiqué que la direction de ces compagnies gagnait 209 fois plus que les mineurs aux plus bas salaire.

"En plus de ces salaires anormalement obscènes, la direction reçoit des actions et des dividendes dont le montant s'élève à des millions de rands", ajoutait l'Amcu.

M. Griffith dans une lettre à Business Day, publiée comme un communiqué de la compagnie, a présenté ses excuses.

"Je souhaite présenter mes excuses aux employés de l'Anglo American Platinum et aux lecteurs pour les propos tenus dans un article du Business Day mercredi", a-t-il déclaré.

"Mes mots étaient déplacés et décrivaient mal la situation extrêmement difficile dans laquelle nous sommes (...) Je tiens à assurer à vos lecteurs que je fais grand cas de cette grève et de ses conséquences sur la vie de nos employés, de leurs familles et de leurs communautés", poursuit-il.

"La situation est terrible. Bien que la demande de l'Amcu d'un salaire de base de 12.500 rands (environ 1.250 dollars par mois) demeure exorbitante", concluait-il.

L'Afrique du Sud détient 80% des réserves mondiales de platine.

lb/aub/sba

PLUS:hp