NOUVELLES

Syrie: roquettes rebelles sur Alep, attaque de l'armée à Deraa

16/05/2014 02:50 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Au moins 13 personnes ont été tuées vendredi par des tirs de roquettes de l'opposition à Alep (nord), tandis que l'armée a lancé une offensive contre les rebelles dans la province de Deraa (sud), ont annoncé les médias officiels.

La télévision d'Etat a fait état d'un bilan de 13 morts dans des tirs de roquettes sur le district d'Achrafieh.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé l'offensive à Deraa ainsi qu'une attaque menée par des rebelles islamistes contre un quartier tenu par le gouvernement à Alep, évoquant un bilan de 16 morts dont six enfants et de 60 blessés.

En outre, trois enfants et sept rebelles ont été tués par l'explosion d'une voiture piégée près d'un bâtiment utilisé par les rebelles dans le village de Chhyl, dans la province de Deir Ezzor (est), selon l'OSDH.

Alep, ancienne capitale économique du pays, est divisée entre quartiers pro et anti-régime depuis l'été 2012.

Les quartiers rebelles de l'est d'Alep font l'objet depuis la mi-décembre d'une offensive des forces du régime, avec des bombardements réguliers souvent menés par des hélicoptères larguant des barils d'explosifs qui ont fait des centaines de morts.

Les rebelles tirent régulièrement des roquettes sur les quartiers tenus par les forces du régime, et les affrontements continuent.

Alep a aussi subi une coupure d'eau pendant plus d'une semaine, due en partie au fait que le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, a stoppé début mai la principale station de pompage de la ville. Depuis quelques jours, l'approvisionnement est rétabli dans certaines parties de la grande ville du nord.

Tout au sud du pays, l'armée "a mené une opération de grande échelle dans la ville de Nawa (dans la province de Deraa), visant les groupes terroristes et les collines environnantes", a annoncé l'agence syrienne Sana, précisant que l'opération se poursuivait.

Selon l'OSDH, l'aviation a mené au moins 15 raids sur Nawa et ses environs, tandis que les troupes au sol affrontaient les rebelles, qui se sont emparés ces dernières semaines de collines stratégiques reliant leurs positions à Deraa à celles de Qouneitra, près de la frontière avec Israël.

La Commission générale de la révolution syrienne (CGRS), un réseau de militants sur le terrain, a fait état de dizaines de roquettes tirées "en peu de temps" sur Nawa.

Selon l'OSDH, cinq rebelles et plusieurs soldats ont trouvé la mort dans ces affrontements vendredi.

Les rebelles ont revendiqué de nombreuses avancées dans le sud de la Syrie, où ils affirment avoir réuni des dizaines de milliers de combattants au sein d'un Front Sud mis en place en début d'année.

En avril, les combats pour le contrôle des collines autour de Nawa ont fait 90 morts -- soldats et rebelles --, selon l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales et militaires.

kam-rim/hkb/fcc/vl

PLUS:hp