NOUVELLES

Inde: l'équipe de Modi qui pourrait occuper les postes clé du gouvernement

16/05/2014 06:50 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

La victoire éclatante du parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) aux élections législatives en Inde vendredi va propulser au pouvoir aux côtés de Narendra Modi, futur Premier ministre, plusieurs dirigeants du parti.

Voici les personnalités du BJP qui pourraient émerger dans le prochain gouvernement indien.

-Amit Shah

Le plus proche conseiller de Modi est promis à un poste clé au sein du cabinet du Premier ministre.

Leur collaboration remonte aux années 1980 quand les deux hommes appartenaient au Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), l'organisation aux méthodes paramilitaires considérée comme le creuset idéologique du BJP.

Quinquagénaire corpulent et barbu, Shah est considéré par Modi comme un fin stratège politique et a conduit la campagne électorale du BJP dans l'Etat le plus peuplé d'Inde, l'Uttar Pradesh, dont les résultats constituent une clé du scrutin.

La réputation de Shah est entachée par son action comme ministre de l'Intérieur de l'Etat du Gujarat où il est notamment accusé d'avoir organisé des meurtres. Il dément toutes ces accusations.

-Arun Jaitley

Pressenti pour devenir ministre des Finances, Jaitley fut l'un des avocats les plus reconnus du pays avant de devenir le leader de l'opposition à la chambre haute du parlement, la Rajya Sabha.

A 61 ans, il est l'un des orateurs les plus en vue du parti et monte souvent au créneau devant les médias, en particulier pour défendre les épisodes les plus controversés de la carrière politique de Modi.

Jaitley est l'ancien vice-président de la puissante fédération indienne de cricket.

-Sushma Swaraj

Elle est la chef de l'opposition à la chambre basse du parlement et la femme occupant le poste le plus élevé au sein du BJP. Elle fut la plus jeune ministre du gouvernement en 1977 après la fin de l'état d'urgence décidé par Indira Gandhi.

Oratrice impétueuse, âgée de 62 ans, Swaraj est l'un des rares dirigeants du BJP à s'être opposée publiquement à la désignation de Modi comme candidat au poste de Premier ministre.

Certains analystes pensent qu'elle pourrait payer cette marque apparente de déloyauté mais d'autres estiment que Modi ne pourra se passer de son expérience et qu'elle est bien placée pour le poste de ministre des Affaires étrangères.

-Rajnath Singh

Le président du BJP est l'ancien chef de l'exécutif de l'Etat de l'Uttar Pradesh. Il a également été un temps ministre de l'Agriculture de l'Inde.

A 62 ans il pourrait devenir ministre de l'Intérieur et fut l'un des rares dirigeants du BJP à s'entretenir avec Modi des perspectives politiques après la fin du scrutin lundi.

Comme Modi et Shah, il a fait ses classes au sein du RSS et était professeur de physique à l'université avant de s'engager en politique.

bb/co/ef/fw

PLUS:hp