NOUVELLES

Inde: Kerry félicite le futur Premier ministre nationaliste hindou Modi

16/05/2014 01:01 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a félicité vendredi le futur Premier ministre indien Narendra Modi, dont le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives.

Dans un tweet, le chef de la diplomatie américaine a dit "attendre avec impatience de travailler" avec M. Modi --qui fut un temps interdit de visa aux Etats-Unis-- et "avec la plus grande démocratie du monde".

M. Kerry a également plaidé pour une coopération "croissante" en matière économique et de sécurité entre les deux puissances.

Lors de la clôture du scrutin en début de semaine en Inde, le président américain Barack Obama avait salué la tenue des "plus grandes élections démocratiques de l'Histoire" et promis de collaborer étroitement avec le prochain gouvernement indien, mais il n'avait pas fait référence à M. Modi.

Le futur Premier ministre a été omniprésent au cours de la campagne électorale et du scrutin, vantant le bilan économique de son Etat fédéré du Gujarat, qu'il dirige depuis 2001.

Mais il divise profondément la population indienne depuis les émeutes qui ont ensanglanté le Gujarat en 2002, l'absence de réaction des forces de l'ordre lui étant largement reprochée. Ces émeutes ont fait plus de 1.000 morts, essentiellement des musulmans.

Le dirigeant nationaliste hindou a démenti toute erreur, revendiquant l'absence de mise en cause judiciaire.

L'administration américaine se refuse à alimenter la polémique qui court depuis des années, lorsque M. Modi avait été interdit de visa d'entrée aux Etats-Unis en 2005, en raison de sa responsabilité présumée dans les émeutes.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a d'ailleurs affirmé vendredi que M. Modi serait "le bienvenu aux Etats-Unis", après avoir lui aussi félicité le futur Premier ministre au nom de l'exécutif.

"Une fois que le gouvernement sera formé, nous avons l'intention de travailler étroitement avec le Premier ministre et le gouvernement au service de nos solides relations bilatérales, fondées sur les valeurs démocratiques", a indiqué M. Carney.

Ce dernier, lors de son point de presse quotidien, a aussi laissé entendre que le président Obama allait prendre rapidement contact au téléphone avec M. Modi.

Les Etats-Unis et l'Inde s'étaient beaucoup rapprochés ces dix dernières années, notamment sur le plan économique. Les relations diplomatiques se sont toutefois légèrement tendues il y a quelques mois en raison de l'arrestation à New York d'une diplomate indienne.

nr-tq/mdm

PLUS:hp