Voyages: 10 erreurs à ne pas commettre en achetant en ligne

Publication: Mis à jour:
BAD TRIP TRAVEL
Peter Cade via Getty Images

Ce n’est pas parce qu’on a plusieurs outils à notre portée qu’on sait comment bien les utiliser… Ni qu’on devient un expert en voyages! Quelques-unes des erreurs commises par les néophytes.

1- Choisir le prix et oublier tout le reste
Tomber sur une aubaine, c’est fantastique ! Mais s’il faut cinq escales pour se rendre à destination, ça l’est moins. Surtout quand on a seulement une semaine de vacances…

2- Se tromper de dates
«Souvent, les gens cherchent en ligne et deviennent excités quand ils trouvent un prix plus bas, mais oublient de s’assurer des dates, observe Marie-France Béliveau, propriétaire de l’Agence Voyages Escapade Victoriaville. Combien de personnes ont acheté des forfaits de cinq jours en pensant qu’ils étaient de sept?»

LIRE AUSSI:

» Les agents de voyage sont-ils encore utiles?

3- Ne pas s’accorder suffisamment de temps pour effectuer une correspondance
«Je ne réserve jamais de vol avec une correspondance de moins de 90 minutes, affirme Geneviève Plante de Voyages Vasco Charlesbourg. Ça parait long, mais à certains moments de l’année, il y a plus de monde à l'aéroport, alors c'est plus difficile circuler.» Quand la météo s’en mêle et occasionne des retards, les choses peuvent aussi se compliquer.

Ariane Arpin-Delorme, de Voyages Esprit d’aventure, ajoute : «Le temps légal dépend de chaque aéroport et s’il est nécessaire de changer de terminal ou non. Mais en moyenne pour une correspondance vers l'international, le temps minimum est entre 50 minutes et 2 heures. Pour un vol à l'intérieur du même pays, il est de 25 à 45 minutes. Par ailleurs, il faut parfois non seulement changer de terminal, mais carrément d’aéroport! C’est le cas à Bangkok, notamment.» Bref, mieux vaut trop de temps que pas assez.

4- Trop se fier à TripAdvisor
«Les gens qui critiquent n’ont peut-être pas le même bagage que nous, insiste Marie-France Béliveau. Il faut d’abord se fier à son jugement.» De plus, on l’a vu dans le passé (notamment ici et ): les commentaires laissés sur TripAdvisor ne sont pas toujours réels.

5- Ne pas acheter tout de suite en espérant que les prix baissent
Dans le monde du voyage, les prix fluctuent constamment. C’est parfois spectaculaire quand il s’agit de billets d’avion. Pour un vol régulier, plus l’avion se remplit, plus les prix grimpent. Il n’y a que dans le cas de vols nolisés que le prix peut diminuer à l’approche de la date de départ parce que toutes les places doivent être vendues.

6- Oublier de s’informer sur le quartier
Quand on magasine une chambre d’hôtel, on s’attarde souvent aux photos des chambres et de l’intérieur du lieu. Mais l’établissement est-il bien situé ? Est-il dans un quartier sécuritaire ? «À Amsterdam, par exemple, on peut avoir des surprises !» lance Mme Béliveau.

7- Ne pas tout lire
C’est particulièrement vrai dans le cas d’une location de voiture. «Quand on loue une auto, les termes du contrat disant ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas sont mentionnés en petits caractères, explique Mme Béliveau, qui a vécu une mésaventure avant de se réorienter dans le domaine du voyage il y a quelques années. Une fois à destination ça m’a coûté 200$ de plus pour pouvoir rapporter mon véhicule. Ce montant incluait notamment des taxes d’aéroport et les taxes de l’état, qui n’étaient pas dans le prix initial. C’est le genre de choses auxquelles on ne porte pas attention. Un agent de voyage connaît ces détails-là.»

8- Se baser sur les photos promotionnelles pour faire son choix
Marie-France Béliveau a eu toute une surprise en découvrant la chambre qu’elle avait réservée, il y a quelques années. «Quand je suis arrivée avec mes deux ados, j’ai réalisé qu’elle était beaucoup trop petite. Parfois, on a beau regarder les photos, ça ne dit pas tout.»

9- Oublier qu’il existe d’autres options que celles affichées
Et les auberges sympathiques? Et les appartements à louer? En se limitant à quelques sites Web, on passe parfois à côté d’expériences fantastiques qui ne sont pas forcément répertoriées sur la Toile. Les conseillers en voyage ont testé plusieurs adresses et peuvent proposer une gamme de produits beaucoup plus étendue. «Les outils qui sont utilisés présentement ne permettent pas toutes les possibilités, insiste Marie-France Béliveau. Il n’y en a que quelques-unes.»

10- Croire qu’on fait une meilleure affaire qu’en passant par un conseiller en voyage
Mieux vaut comparer. «Encore plein de gens pensent que c’est moins cher sur Internet, confirme Marie-France Béliveau, propriétaire de l’Agence Voyages Escapade Victoriaville. Je dirais environ 60% des gens.» Pourtant, c’est faux: les agents ont accès à des outils que les consommateurs ne peuvent utiliser et arrivent généralement à trouver des prix équivalents ou même meilleurs que ceux en ligne.

Aussi sur Le HuffPost:

Les 10 lieux les plus partagés sur Instagram en 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction