NOUVELLES

L'élection présidentielle en Syrie est une "farce, une insulte et une imposture" (Kerry)

15/05/2014 09:58 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

L'élection présidentielle en Syrie, qui devrait voir la réélection de Bachar al-Assad le 3 juin, est une "farce, une insulte et une imposture", a souligné le secrétaire d'Etat américain John Kerry jeudi à Londres

"Ensemble, nous sommes d'accord pour dire que l'élection organisée par Assad est une farce, une insulte et une imposture", a souligné John Kerry à l'issue d'une nouvelle réunion des onze pays du groupe des Amis de la Syrie, en présence du chef de l'opposition syrienne, Ahmad Jarba.

Le communiqué final adopté au cours de cette réunion des onze dénonce également le "plan unilatéral du régime d'Assad d'organiser une élection présidentielle illégitime le 3 juin". Ce plan "se moque des victimes innocentes de ce conflit, est totalement en contradiction avec le communiqué de Genève et constitue une parodie de démocratie", ajoute le communiqué.

"Nous appelons l'ensemble de la communauté internationale à rejeter ces élections illégitimes, comme la Ligue arabe, les Nations unies, les Etats-Unis, la Turquie et l'Union européenne l'ont déjà fait", soulignent encore les Onze.

La campagne électorale pour la présidentielle du 3 juin en Syrie a débuté dimanche et devrait conduire à une victoire sans surprise de Bachar al-Assad face à deux autres candidats.

Le scrutin se déroulera uniquement dans les territoires contrôlés par le régime, dans un pays ravagé par trois années de conflit ayant fait plus de 150.000 morts.

dk-jk/dh/sym

PLUS:hp