NOUVELLES

Libor: le courtier RP Martin condamné à plus de 2 millions de dollars d'amendes

15/05/2014 09:35 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

La société de courtage britannique RP Martin a été condamné à des amendes totalisant plus de deux millions de dollars de la part des autorités britannique et américaine pour son rôle dans le scandale de manipulation du taux interbancaire Libor, ont annoncé jeudi ces dernières.

RP Martin s'est vu infliger une amende de 630.000 livres (1,05 million de dollars 772.000 euros) par la FCA, a indiqué cette autorité qui est le gendarme des marchés financiers britanniques.

La société de courtage aurait dû être condamnée à une sanction de 3,6 millions de livres, mais a bénéficié de la mansuétude de la FCA car elle n'aurait pas été en mesure de payer une telle amende, alors qu'elle avait été condamnée parallèlement par les autorités américaines.

La CFTC américaine a, en effet, annoncé dans un communiqué distinct avoir infligé une sanction de 1,2 million de dollars à RP Martin.

Selon les deux autorités, des courtiers de RP Martin en charge du yen ont fourni de fausses informations concernant les taux d'emprunt en monnaie japonaise à des acteurs de marché en vue de manipuler la fixation du Libor en yen et d'aider ainsi un courtier en charge des dérivés en devise nippone de la banque suisse UBS.

"En échange de leur assistance illégale, les courtiers de RP Martin ont accepté des paiements d'un montant total de plus de 400.000 dollars, sous la forme d'opérations fictives destinées uniquement à générer des commissions pour RP Martin", dénonce la CFTC.

Selon la FCA, deux courtiers de RP Martin ont été au centre de ces agissements tandis qu'au moins trois autres ont joué un rôle.

Deux anciens courtiers de RP Martin, Terry Farr et James Gilmour, avaient été arrêtés en décembre 2012 avec un ancien courtier des banques suisse UBS et américaine Citigroup, Tom Hayes. Ces arrestations avaient été les premières dans le cadre du scandale du Libor.

Les trois hommes ont été inculpés l'an dernier et devraient être jugés début 2015.

Au total, six groupes financiers - banques ou sociétés de courtage - ont été sanctionnés dans le scandale du Libor : Barclays, UBS, Royal Bank of Scotland, Icap, Rabobank et RP Martin.

mg/acd/gg

UBS AG

CITIGROUP

BARCLAYS

ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP

ICAP

PLUS:hp