NOUVELLES

Le Pakistan vaccinera contre la poliomyélite à la sortie des zones tribales

15/05/2014 10:57 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Le Pakistan a ordonné jeudi la vaccination contre la poliomyélite à la sortie des zones tribales du nord-ouest du pays, refuge des insurgés talibans devenus aussi l'un des plus grand réservoir mondial de ce virus potentiellement mortel.

A la demande de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Islamabad avait déjà annoncé qu'à partir du premier juin, tous les voyageurs quittant son territoire devraient au préalable avoir été vaccinés contre la polio.

Le pays avait d'ailleurs annoncé à cet effet la création de centre de vaccination dans les aéroports.

Or jeudi, le gouvernement a prévu de nouvelles mesures dans l'espoir d'éradiquer le virus sur le territoire national et ainsi freiner sa propagation à l'étranger.

"Le Premier ministre a décidé d'impliquer l'armée pour assurer la sécurité à tous les points de passage vers les zones tribales afin d'empêcher que des gens quittent ces régions sans être vaccinés contre la poliomyélite", a souligné son bureau dans un communiqué.

Depuis le début de l'année, 61 des 77 cas de polio recensés à travers le monde ont été diagnostiqués au Pakistan, principalement dans certains quartiers de la métropole Karachi (sud) et les zones tribales du nord-ouest.

Depuis un an et demi, des groupes islamistes armés multiplient les attaques meurtrières (56 morts depuis décembre 2012) contre les campagnes de vaccination au Pakistan.

Les efforts pour éradiquer cette maladie sont également freinés par l'opposition de communautés conservatrices qui soupçonnent le vaccin de contenir du porc ou de causer l'infertilité, et les vaccinateurs d'être des espions à la solde des puissances occidentales.

La polio, un virus provoquant des handicaps et parfois la mort, frappe principalement les enfants de moins de cinq ans. Elle a reculé ces 25 dernières décennies au point de nourrir l'espoir qu'elle sera un jour vaincue.

gl/abk

PLUS:hp