NOUVELLES

Bahreïn: 12 suspects dans une évasion de prisonniers déférés en justice

15/05/2014 09:34 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Le parquet de Bahreïn a annoncé jeudi avoir déféré en justice douze personnes impliquées dans l'évasion en avril de deux détenus d'une prison de ce petit royaume de Golfe.

Les deux évadés, qui ont été repris deux jours après leur fuite, six suspects arrêtés et quatre autres toujours recherchés pour implication dans l'évasion seront jugés à partir du 28 mai devant un tribunal bahreïni, a ajouté le parquet, cité par l'agence officielle Bna.

Si les deux prisonniers sont poursuivis pour évasion et détention d'armes, les autres suspects sont accusés d'avoir facilité ou financé l'évasion des deux hommes, ou de détention d'armes et de munitions, selon lui.

Le 23 avril, le ministère de l'Intérieur avait annoncé avoir repris les deux détenus, deux jours après leur évasion de la prison de Jau (sud-est).

Selon leurs avocats, les deux hommes sont impliqués dans des violences qui accompagnent le mouvement de protestations de chiites. Leur évasion avait entraîné la mutation du chef des services pénitentiaires.

Le 5 mai, les autorités ont fait état de l'évasion d'une prison de l'île de Mouharraq, à l'est de Manama, de trois autres détenus qui, selon des militants, sont des chiites accusés de participation aux violences.

Bahreïn, dirigé par la dynastie sunnite des Al-Khalifa, est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par la majorité chiite.

bur/tm/vl

PLUS:hp