NOUVELLES

Vol de tableaux en France : le commanditaire condamné à 4 ans de prison

14/05/2014 02:28 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

La justice française a condamné mercredi un sexagénaire français à quatre ans de prison pour avoir commandé le vol de quatre tableaux de maîtres au musée des Beaux-Arts de Nice en 2007.

Bernard Ternus, 61 ans, avait été piégé par le FBI lors d'une opération d'infiltration menée par le célèbre agent, Robert Wittman, fondateur de la division de l'agence américaine chargée du trafic d'art.

Le marchand de biens, qui comparaissait détenu, a déjà purgé aux Etats-Unis cinq ans et deux mois de prison pour avoir négocié ces tableaux volés et pour des infractions à la réglementation sur les visas. Il avait été remis en février 2013 aux autorités françaises.

L'avocat général de la cour d'Assises des Bouches-du-Rhône à Marseille (sud-est de la France) avait requis sept ans, tandis que les avocats de la défense avaient demandé l'acquittement considérant qu'il y avait eu une "provocation policière américaine".

Lorsqu'il rencontre Ternus fin 2007, Robert Wittman est à la recherche d'un Rembrandt et d'un Vermeer qui ont été volés en mars 1990 au musée Gardner de Boston. Mais le Français lui propose de lui vendre quatre tableaux -deux Bruegel, un Monet et un Sisley assurés pour plus de 12 millions d'euros- volés au musée Chéret de Nice en août 2007.

L'agence américaine décide alors de transmettre le dossier aux autorités françaises, ce qui permet l'interpellation en juin 2008 de cinq braqueurs à Marseille.

En 2011, ces cinq hommes jugés par la même cour d'assises ont été condamnés à des peines de deux à neuf ans de prison pour vol avec arme en bande organisée. Lors de leur procès, les voleurs avaient, eux aussi, accusé le FBI de les avoir "aiguillonnés" pour "aller voler les tableaux".

cor-hj/bbm/blb/sym

PLUS:hp