POLITIQUE

Québec lève son gel sur l'attribution de nouvelles places en garderie

14/05/2014 11:26 EDT | Actualisé 14/05/2014 12:43 EDT
Shutterstock

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, veut rassurer les familles québécoises : toutes les nouvelles places en garderie qui devaient être créées cette année pourront voir le jour.

« Ç'a été une pause, un petit moment de suspension pour prendre une photo, et c'est ce qu'on a fait. Hier, on a reçu l'ensemble des tableaux qu'on avait commandés pour vraiment bien faire les choses. Et ce matin, je suis fière de vous annoncer que les travaux recommencent », a dit la ministre à son arrivée au caucus à Québec, mercredi.

La décision du gouvernement libéral de suspendre l'octroi de nouveaux permis pour des garderies à 7 $ avait soulevé des inquiétudes chez plusieurs parents, qui attendaient une place cette année.

C'était notamment le cas à Saint-Bruno-de-Montarville, en Montérégie, où une nouvelle garderie subventionnée disait ne pas pouvoir ouvrir faute de permis, même si tout était prêt pour accueillir 80 petits déjà sélectionnés.

« La propriétaire va avoir son appel. Tout va rentrer dans l'ordre », assure aujourd'hui Mme Charbonneau.

« Les gens qui sont en projet peuvent continuer à travailler. Tout est relancé. Les gens qui sont prêts pourront débarrer la porte. »

— Francine Charbonneau, ministre de la Famille

La ministre se défend de faire volte-face même si, en début de semaine, elle soutenait vouloir attendre l'adoption des crédits budgétaires, prévue en juillet, avant de décider si de nouveaux permis seraient délivrés.

Mme Charbonneau ne peut dire combien de projets sont en attentes de permis. Au total, 28 000 nouvelles places ont été promises par le Parti québécois en 2012. « Ce que je peux vous confirmer, c'est que les places de cette année seront faites, et que les familles auront les places qui ont été promises. Pour le reste, le budget va être déposé, les crédits vont être adoptés et on va continuer de travailler », précise-t-elle.