NOUVELLES

L'Azerbaïdjan confisque les reportages de deux journalistes français

14/05/2014 03:51 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

Deux journalistes français, qui avaient suivi la visite officielle du président François Hollande en Azerbaïdjan, se sont vu confisquer mercredi les interviews d'opposants et de militants des droits de l'homme qu'ils avaient réalisées, a annoncé leur agence de presse, Premières Lignes.

"Ils ont été arrêtés à l'aéroport par une quinzaine d'agents officiels de la sécurité et ont été détenus une heure pendant que leurs ordinateurs et disques durs étaient fouillés. Les images et interviews qu'ils ont réalisées ont été confisquées et ils ont été expulsés sans avoir pu récupérer leur matériel", a expliqué à l'AFP Benoît Bringer, rédacteur en chef de Premières Lignes.

Le reporter Laurent Richard et le cameraman Emmanuel Bach réalisaient un reportage pour la chaîne de télévision publique France 2. Ils avaient couvert dimanche et lundi la visite du président français dans le pays, puis prolongé leur séjour à Bakou afin d'interviewer des opposants et des militants de droits de l'homme.

"Certains opposants ont été emprisonnés et racontent avoir été torturés pendant leur détention", a ajouté Premières Lignes, dénonçant "un geste manifeste de censure". "Face à cette grave atteinte à la liberté de la presse, l'agence Premières Lignes s'inquiète pour le sort des témoins qui ont accepté de parler".

Les ONG de défense des droits de l'homme ont dénoncé un renforcement de la répression contre l'opposition en Azerbäidjan depuis l'an dernier, sujet que François Hollande a prudemment évoqué pendant de sa visite.

François Hollande a fait une tournée dans le Caucase cette semaine, qui l'a mené en Azerbaïdjan, en Arménie et en Géorgie. Il a notamment cherché à doper les relations commerciales de la France avec l'Azerbaïdjan, dont le sous-sol regorge de pétrole et de gaz.

Ce pays vient de prendre mercredi la présidence du Conseil de l'Europe, organisation chargée de la protection des droits de l'homme et du renforcement de la démocratie en Europe. L'Azerbaïdjan arrive 160ème sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse 2014 de Reporters sans Frontières.

leb/pcm/blb/sym

PLUS:hp