NOUVELLES

Turquie : au moins 20 morts dans l'effondrement d'une mine, des centaines d'ensevelis (député)

13/05/2014 12:41 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Au moins 20 mineurs ont été tués dans l'effondrement d'une mine de charbon dans l'ouest de la Turquie, et jusqu'à 400 sont ensevelis sous les décombres, a affirmé mardi un député du parti au pouvoir AKP.

"Vingt mineurs ont été tués et une trentaine ont été blessés dans l'accident. Ils sont morts asphyxiés et brûlés", a annoncé Muzaffer Yurttas, un élu du parti au pouvoir le Parti de la Justice et du développement (AKP) interrogé par la chaîne de télévision locale NTV.

Les pompiers tentaient désespérément de pomper de l'air frais dans les galeries de la mine pour les ouvriers piégés à environ deux kilomètres sous terre et à une distance de quatre kilomètres de l'entrée de cette mine.

L'effondrement de la mine dans le district de Soma est dû à une explosion suite à un problème électrique, a indiqué le gouverneur de la région à NTV sans autre précision.

Selon les médias locaux, 580 personnes au total auraient été piégées dans la mine au moment de l'explosion mais certaines ont pu s'échapper.

"Je ne veux avancer aucun chiffre. Notre priorité est d'arriver à nos mineurs sous terre", a déclaré pour sa part le ministre de l'Energie Taner Yildiz à des journalistes avant de se rendre à Manisa, sur les lieux de l'accident.

"Quatre équipes de secours travaillent actuellement dans la mine. Le problème c'est le feu mais on envoie de l'oxygène dans les galeries qui n'ont pas été endommagées", a-t-il ajouté .

Temel Korkmaz, le chef des pompiers de la ville, a expliqué qu'une première équipe de secours avait pu pénétrer dans la mine pour sauver trente blessés qui ont été hospitalisés dans les environs.

M. Yurttas a quant à lui précisé qu'il y avait entre 300 et 400 personnes toujours piégées en fin d'après-midi. D'autres estimations font état de 200 à 300 personnes ensevelies.

dg/er/gg/phv

PLUS:hp