NOUVELLES

Mondial-2014/Préparation - La jeune allemagne fait match nul avec la Pologne

13/05/2014 05:07 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

L'Allemagne, avec sa plus jeune équipe de tous les temps, a fait match nul contre la Pologne, mardi à Hambourg, à l'occasion d'un match de préparation au Mondial.

Douze débutants mais aucun but et pas de grandes révélations pour le sélectionneur Joachim Löw qui avait mis à l'épreuve des présélectionnés ainsi que des espoirs pour 2016 et 2018.

"Nos jeunes ont fait un bon match, avec un jeu bien organisé. Il n'a manqué que des buts", a déclaré le sélectionneur au micro de la chaîne ZDF à l'issue d'une rencontre marquée de sifflets du public en fin de rencontre.

L'Allemagne a conservé son invincibilité en 17 matches (14v, 3n) face à un voisin polonais qui n'est pas qualifié pour le Mondial.

Löw doit annoncer mercredi la réduction à 25 ou 26 joueurs la préselection qui s'envolera pour un stage le 21 mai dans le Tyrol italien au retour duquel il devra dévoiler les 23 élus pour le Brésil.

Löw avait confié la mission à un onze d'une moyenne d'age de 21,45 ans, à l'image du capitaine Draxler (20 ans) et de huit néophytes, en l'absence des ténors du Bayern et de Dortmund, en préparation pour la finale de la Coupe d'Allemagne (samedi), et des "légionnaires" des championnats étrangers.

Les "espoirs" allemands ont débuté avec confiance et agressivité la partie face à une formation polonaise, privée de sa star Lewandowski, contraint au jeu en contres mais sans grand danger pour le portier Zieler, 3e gardien de la présélection annoncée jeudi.

Volland, capitaine de l'équipe espoir retenu avec le vétéran Klose sur le front de l'attaque pour le Mondial, s'est démené en début de rencontre. Mais la meilleure occasion provenait sur un corner de l'adolescent de Schalke Goretzka, repris de la tête par Rüdiger mais renvoyé sur la ligne par Peszko (32).

Löw a effectué pas moins de six changements durant la seconde période dont la meilleure occasion fut une reprise acrobatique de Hahn détournée à six minutes de la fin d'un match conclu sous les sifflets.

Löw sera samedi à Berlin pour superviser ses valeurs sûres du Bayern et de Dortmund, tout en suivant les championnats étrangers où évoluent les Özil, Podolski et autres Khedira.

L'Allemagne a deux autres matches de préparation, contre le Cameroun (1er juin) puis l'Arménie (le 6) au lendemain duquel le groupe de Löw s'envolera pour le Brésil.

sg/dac

PLUS:hp