NOUVELLES

Syrie: le médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi quitte ses fonctions

13/05/2014 03:53 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT
AP
FILE - In this Sept. 4, 2009 file photo, former Algerian foreign affairs minister Lakhdar Brahimi attends the Ambrosetti economic forum in Cernobbio, Lake Como, Italy. The United Nations has announced that Brahimi will replace Kofi Annan as peace envoy to Syria. U.N. deputy spokesman Eduardo del Buey announced Friday, Aug. 17, 2012, that the former Algerian foreign minister and longtime U.N. official would succeed Annan as joint U.N.-Arab League envoy. The 78-year-old Brahimi has worked in several high-profile positions at the U.N., gaining a reputation as a tough, independent negotiator as envoy to Afghanistan, Iraq and Haiti. He helped negotiate the end of Lebanon's civil war. (AP Photo/Luca Bruno, File)

Lakhdar Brahimi démissionnera le 31 mai de son poste de représentant spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, a annoncé mardi le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le diplomate algérien ne faisait plus mystère de son intention de passer la main depuis plus d'un an.

L'échec des discussions de Genève entre délégués du pouvoir syrien et de l'opposition l'avait conforté dans sa volonté, la décision de Bachar Al-Assad d'organiser une élection présidentielle et de s'y présenter le mois prochain l'a convaincu de jeter l'éponge.

« Ce n'est pas très agréable pour moi. C'est très triste de quitter ce poste en laissant la Syrie dans un tel état », a dit Lakhdar Brahimi aux journalistes après l'annonce du secrétaire général de l'ONU.

Lakhdar Brahimi avait succédé à Kofi Annan, qui a démissionné en août 2012.

Les Nations unies lui cherchent depuis quelque temps un successeur. Plusieurs candidatures sont étudiées, dont celle de l'ex-ministre tunisien des Affaires étrangères Kamel Morjane, indiquait-on au début du mois de sources diplomatiques.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dear World: des réfugiés syriens adressent des messages au monde