NOUVELLES

Les stéréotypes antisémites largement répandus dans le monde (étude)

13/05/2014 03:41 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Les stéréotypes antisémites restent très répandus dans le monde, avec des hauts comme dans les pays du Moyen-Orient et des bas comme aux Etats-Unis, indique mardi une étude d'une association de lutte contre l'antisémitisme.

"Plus d'un adulte sur quatre (dans le monde) présente des attitudes profondément antisémites", regrette l'Anti-Defamation League, qui publie une étude réalisée auprès de 53.100 adultes dans 102 pays et territoires.

Il s'agissait pour les personnes interrogées de répondre, ou non, "sans doute vrai" à onze stéréotypes tels que "Les Juifs sont d'abord loyaux à Israël", "Les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires" ou "Les Juifs parlent trop de ce qui leur est arrivé pendant l'Holocauste".

La Cisjordanie et Gaza sont avec 93% de réponses de ce type en tête du tableau, suivis de pays du Moyen-Orient et d'Afrique du nord (Irak, Yémen, Algérie, Libye, Tunisie) alors que le Laos (0,2%), la Suède (4%), les Pays-Bas (5%), la Grande-Bretagne (8%), les Etats-Unis (9%) ou le Danemark occupent le bas du tableau.

La France enregistre un taux de réponses "sans doute vrai" de 37% de ces stéréotypes.

L'étude montre également que 54% des personnes interrogées ont entendu parler de l'Holocauste et 32% parmi elles pensent que "c'est un mythe ou que les faits ont été largement exagérés", les taux les plus forts étant enregistrés là encore dans les pays du Moyen-Orient.

L'étude note aussi que les stéréotypes sont moins répandus dans les pays de langue anglaise et dans les pays de religion protestante. Trois personnes sur dix pensent que les Juifs représentent entre 1 et 10% des la population mondiale alors que le chiffre réel est de 0,19%.

"Ces chiffres nous permettent d'aller au-delà des incidents antisémites et de chiffrer les attitudes antisémites dans le monde", a commenté Abraham Foxman, directeur d'ADL, dans un communiqué de presse.

ff/bdx

PLUS:hp