NOUVELLES

Le pétrole reprend son souffle en Asie (100,51 USD)

13/05/2014 12:22 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Les prix du pétrole reprenaient leur souffle mardi matin en Asie, après la hausse des cours de la veille suscitée par les inquiétudes sur la crise ukrainienne.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin cédait 8 cents, à 100,51 dollars US, et le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance gagnait 1 cent à 108,42 USD.

Malgré le léger repli, les cours restent soutenus par la crise en Ukraine et l'optimisme de la Bourse américaine, qui a atteint un nouveau sommet lundi, note Jonathan Barratt, dirceteur du cabinet d'analyses Barratt's Bulletin à Sydney.

Les prix avaient nettement progressé la veille, dopés par la crise dans l'Est ukrainien, qui alimente les craintes de perturbations des livraisons de gaz et de pétrole. Près de 30% des importations de pétrole et de gaz européennes proviennent de Russie.

L'Arabie saoudite a cependant promis d'augmenter son offre pétrolière en cas de perturbations dans l'approvisionnement de brut résultant de cette crise.

Moscou a indiqué lundi apporter son soutien à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, en vue de faire baisser la tension en Ukraine, où les séparatistes de l'Est du pays réclament le rattachement du territoire à la Russie.

A peine 24 heures après la tenue d'un double référendum d'indépendance dénoncé comme "illégal" par Kiev et par les Occidentaux, les insurgés ont proclamé la "souveraineté" des régions séparatistes de Donetsk et Lougansk pour se placer sous l'aile de Moscou, comme l'avait fait la Crimée en mars.

Le marché attend par ailleurs mercredi les stocks hebdomadaires de brut américains, qui ont affiché une hausse depuis plusieurs semaines, en raison notamment de l'abondance de l'offre américaine.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin avait gagné 60 cents, à 100,59 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait fini à 108,41 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 52 cents.

dan/fmp/ob

PLUS:hp