NOUVELLES

Le chef du Pentagone entame en Arabie saoudite une tournée régionle

13/05/2014 07:24 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel est arrivé mardi à Jeddah en Arabie saoudite, première étape d'une tournée régionale qui doit être dominée par l'Iran et la Syrie, a rapporté un photographe de l'AFP.

M. Hagel aura mardi des entretiens avec les responsables saoudiens et participera mercredi à une réunion avec les ministres de la Défense des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Les sujets de désaccords ne manquent pas entre Washington et les monarchies sunnites du Golfe (Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis, Bahreïn, Qatar, Oman), notamment à propos de l'Iran, et de la Syrie, mais aussi de l'Egypte.

Les membres du CCG s'inquiètent des conséquences de l'accord intérimaire conclu en novembre entre l'Iran, leur puissant rival chiite, et les grandes puissances qui prévoit un gel du programme nucléaire iranien en contrepartie d'un allègement des sanctions frappant ce pays.

Au cours de cette réunion, M. Hagel entend promouvoir une coopération multilatérale renforcée du CCG, notamment pour une meilleure "coordination en matière de défense anti-aérienne et antimissile, de sécurité maritime et de cybersécurité", selon son porte-parole.

Le chef du Pentagone se rendra ensuite brièvement en Jordanie, pour discuter de la situation en Syrie. Cette étape "mettra en lumière l'engagement américain pour la défense de la Jordanie où plus de 1.000 militaires américains sont déployés", selon un haut gradé américain.

Chuck Hagel terminera sa tournée par Israël où il aura des entretiens avec le président Shimon Peres, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son homologue Moshé Yaalon.

bur/mh/hj

PLUS:hp