NOUVELLES

La Gambie lève la suspension des vols venant du Liberia, de la Sierra Leone

13/05/2014 01:17 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

La Gambie a levé la suspension des vols en provenance du Liberia et de la Sierra Leone décidée en avril en raison de cas confirmés ou suspects de fièvre Ebola dans ces pays, a appris l'AFP mardi de source officielle, alors que la mesure reste en vigueur pour la Guinée.

"Les compagnies aériennes desservant Banjul et la sous-région peuvent désormais embarquer des passagers au Liberia et en Sierra Leone" pour les transporter en Gambie, a déclaré le ministère gambien des Transports et des Infrastructures dans un communiqué obtenu par l'AFP.

Le texte, daté de dimanche, ne mentionne pas la Guinée, visée par la même mesure de suspension que le Liberia et la Sierra Leone. Il affirme simplement, sans plus de détails, que des instructions supplémentaires seront communiquées ultérieurement sur la levée complète de la suspension.

Dans une lettre datée du 10 avril, différentes compagnies aériennes desservant la Gambie avaient été informées de la décision de Banjul de suspendre les vols en provenance de la Guinée, du Liberia, de la Sierra Leone.

Selon plusieurs sources aéroportuaires gambiennes, la mesure avait été appliquée avec effet immédiat pour les vols directs entre ces trois pays et la Gambie, tandis que les vols faisant escale à Conakry, Monrovia et Freetown n'avaient pas le droit d'y embarquer des passagers pour Banjul.

Certains Gambiens et des étrangers résidant à Banjul ou y faisant des affaires ont expliqué à l'AFP qu'en raison de la suspension des vols en provenance des trois pays visés, ils effectuaient généralement le trajet par avion jusqu'au Sénégal voisin, d'où ils gagnaient ensuite la Gambie par la route.

La Guinée lutte depuis janvier contre une épidémie de fièvre hémorragique en partie due au virus Ebola, qui a également touché le Liberia.

Le gouvernement guinéen a annoncé mardi avoir enregistré au total 133 cas confirmés d'Ebola, dont 83 décès.

D'après un bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) diffusé lundi, les 133 cas confirmés d'Ebola font partie d'un total cumulé de 233 cas de fièvre hémorragique virale (dont 157 mortels).

Au Liberia, selon l'OMS se fondant sur des données revues et "consolidées", il y a eu six cas d'Ebola confirmés sur un total de douze cas de fièvre hémorragique (dont 11 mortels). Aucun cas suspect n'y a été signalé depuis le 6 avril.

La Sierra Leone a enregistré deux décès de cas suspects de fièvre hémorragique, et a fait analyser des échantillons qui ont exclu la présence d'Ebola.

str-cs/mrb/sba

PLUS:hp