NOUVELLES

GB: retour à la Tate Modern d'une toile de Rothko restaurée après avoir été vandalisée

13/05/2014 07:49 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Une toile du peintre abstrait américain Mark Rothko, "Noir sur Marron" (1958), qui avait été vandalisée en 2012 à la Tate Modern à Londres, a été remise mardi en exposition après 18 mois d'un minutieux travail de restauration, a annoncé le musée.

En octobre 2012, un jeune homme se réclamant d'un mystérieux mouvement artistique, le "yellowism", Wlodzimierz Umaniec, avait inscrit à l'encre, sur un coin de la toile exposée à la Tate, son nom et l'expression sibylline "12 une oeuvre potentielle de yellowism".

Il a écopé de deux ans de prison pour cet acte de vandalisme, alors que les oeuvres de Rothko valent des dizaines de millions d'euros. Le record pour une oeuvre du maître de l'expressionnisme abstrait a été atteint en mai 2012 avec la vente de "Orange, Rouge, Jaune" à 63 millions d'euros.

L'équipe de restaurateurs a dû trouver des solvants capables de faire disparaître l'encre du graffiti, qui avait pénétré plusieurs couches de la toile, sans endommager le reste de la peinture.

Même si les dégâts subsistent sous la surface de l'oeuvre, elle est désormais après sa restauration en état d'être exposée, a expliqué la Tate.

Le directeur du musée, Nicholas Serota, a rendu hommage à "l'expertise et la rigueur" de l'équipe chargée de la restauration.

La Tate a refusé de préciser quelles mesures de sécurité entouraient désormais l'oeuvre, se contentant d'indiquer que le dispositif autour de l'oeuvre avait été réexaminé.

Mais Nicholas Serota, tout en rappelant à quel point il avait été "révolté" par l'incident, a souligné que le musée n'était "pas une prison". "Nous voulons que les gens profitent des peintures comme Rothko le souhaitait".

"Noir sur Marron" ("Black on Maroon") fait partie d'une série de tableaux de grande envergure peints à l'origine pour le restaurant Four Seasons du gratte-ciel Seagram de New York. Mais Rothko (1903-1970) avait finalement abandonné le projet et fait don, notamment à la Tate, des toiles déjà réalisées.

alm/dh/jh

PLUS:hp