NOUVELLES

Fumée dans un bâtiment radar, trafic aérien très perturbé à Chicago

13/05/2014 05:28 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Le trafic aérien était très perturbé mardi après-midi dans les deux aéroports de Chicago en raison d'un dégagement de fumée dans un bâtiment abritant un radar de contrôle: environ 960 vols ont été annulés et des centaines d'autres étaient retardés.

L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a fait état d'une alarme incendie déclenchée dans un bâtiment abritant un radar servant à contrôler les approches des avions sur les deux aéroports de Chicago, O'Hare, le plus important, et Midway.

Le Chicago Tribune évoquait quant à lui un dégagement de fumée dans ces installations, qui a provoqué un arrêt complet des décollages et atterrissages d'environ deux heures.

Le trafic a repris mais cette interruption a conduit les autorités à annuler environ 850 vols à Chicago O'Hare, et plus de 110 à Midway, selon le site spécialisé flightstats.com.

La FAA faisait état d'un retard moyen de plus d'1 heure 40 minutes pour les vols au départ de O'Hare en milieu d'après-midi.

Le Chicago Tribune précise que les contrôleurs aériens présents dans le bâtiment où un dégagement de fumée a été constaté ont dû être évacués. Un autre centre de la FAA dans la ville voisine d'Aurora, qui ne suit en temps normal que le trafic à haute altitude, a pris le relais pour les vols en approche et au départ de Chicago.

L'aéroport O'Hare est l'un des plus importants des Etats-Unis, par lequel plus de 15 millions de passagers transitent chaque année.

bdx/gde

PLUS:hp