NOUVELLES

Europa League - FC Séville - Emery est "toujours optimiste"

13/05/2014 02:36 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

L'entraîneur du FC Séville, Unai Emery, est "toujours optimiste", même avant une finale d'Europa League contre Benfica, mercredi à Turin, qu'il voit comme une opportunité à ne pas manquer.

QUESTION: Le proverbe dit jamais deux sans trois...

REPONSE: "Je ne pense pas à ça. Quand tu as une opportunité, il faut la saisir. Le Benfica en a laisser passer une l'an dernier et revient cette année. Nous ne pensons qu'au jeu et à ce que nous sommes capable de faire dans le match. En outre Séville l'a déjà fait deux fois (Coupes de l'UEFA 2006 et 2007). Pour certains d'entre nous c'est la première fois, mais il faut voir cela dans un processus plus large, selon la voie que nous avons empruntée. Au début c'était un rêve, un objectif, et nous y sommes parvenus sans vraiment y penser. Nous sommes au sommet de la trajectoire, et nous espérons passer la dernière marche en vainqueurs, après un ultime effort."

Q: Les absences pour suspension du Benfica vont-elles compter?

R: "Les absences au Benfica sont importantes, mais pas déterminantes, parce que son entraîneur a toujours fait tourner son effectif. Ceux qui joueront la finale ont déjà joué d'autres matches et la structure collective ne changera pas. Les individualités vont changer, mais l'équipe reste la même. Et tout ce qu'il ont fait cette année leur donne confiance. Qui était le favori de la compétition? La Juventus, et le Benfica l'a éliminée dans ce stade."

Q: Avez-vous de bonnes sensations avant la finale, contre un adversaire "maudit"?

R: "Moi je suis toujours optimiste, du matin quand je me lève au soir quand je me couche. Mais il faut aussi avoir des arguments pour être optimiste, alors je reste prudent, j'essaie d'être objectif dans mon optimisme. Je comprendrais qu'ils se sentent favoris, mais les deux équipes ont mérité d'être en finale. (Sur leurs sept finales perdues) Je ne suis pas dans leur tête, je ne sais pas comment ils le vivent, mais nous nous allons seulement penser au grand moment que nous allons vivre".

psr/eba/dhe

PLUS:hp