NOUVELLES

Mondial-2014 - Listes des 30: les sélectionneurs ont la parole

12/05/2014 10:49 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Si certains sélectionneurs se sont déjà prononcés, d'autres ont jusqu'à mardi minuit, heure locale de leur pays, pour donner à la Fifa leurs listes de 30 joueurs convoqués pour le Mondial-2014 (12 juin-13 juillet).

Passage en revue des 32 nations concernées, la Fifa devant publier les listes des 30 le 16 mai. Les listes des 23, à remettre le 2 juin, seront publiées par la Fifa le 5 juin.

. Ils doivent se prononcer

L'Espagne, tenante du titre, devrait reconduire en majorité le groupe (Casillas, Xavi, Iniesta...) qui a déjà tout gagné (Euros 2008 et 2012, Mondial-2010). Vicente del Bosque pourrait toutefois inclure dans les 30 voire les 23 quelques Madrilènes de l'Atletico, Diego Costa ou Koke, ou le gardien De Gea en raison du forfait de Valdes.

L'Italie, elle devrait également prôner la continuité avec l'essentiel des finalistes du dernier Euro (Buffon, Pirlo, Balotelli...). Si le grognard Cassano et le jeune Verratti devraient être dans les 30, rien n'est garanti pour l'attaquant Rossi, longtemps blessé (genou).

L'Argentine emmenée par Messi sera fournie au rayon offensif (Agüero, Higuain, Di Maria...), seul Tevez guère apprécié du sélectionneur devant être écarté.

Il ne devrait pas y avoir beaucoup de surprise pour le Portugal du Ballon d'Or Cristiano Ronaldo qui aura ses habituels lieutenants (Coentrao, Moutinho, Nani...). Idem pour l'Uruguay, dont les stars Suarez et Cavani seront les fers de lance aux côtés des historiques Forlan et Lugano.

La France devrait elle présenter un groupe proche de celui qui l'a qualifié en barrages contre l'Ukraine, avec les Ribéry, Matuidi et autres Benzema, mais sans Nasri ni Abidal, écartés.

Outsider revendiqué, la Belgique misera sur sa jeune génération dorée (Hazard, Lukaku et le Polonais d'origine Januzaj). Même politique de la jeunesse chez le voisin néerlandais (Locadia, Van Ginkel, Klaassen), même si Sneijder, Robben et Van Persie seront là.

Parmi les outsiders, toute la Colombie espère que Falcao sera remis à temps de sa grave blessure au genou, tandis que la Suisse devrait s'appuyer sur ses jeunes talents Shaqiri, Xhakla, Derdiyok. La Côte d'Ivoire s'appuiera sur Touré et le vétéran Drogba, et le Ghana sur Muntari et Asamoah.

Restent à se prononcer, le Chili, la Croatie, la Grèce, le Cameroun, les Etats-Unis, l'Australie, l'Equateur et le Costa Rica.

. Ils ont dévoilé leurs listes

Favori à domicile, le Brésil a dévoilé non pas 30 mais 23 noms. Une sélection sans surprise, bâtie autour de la star Neymar et du pilier Thiago Silva, et qui comprend les latéraux Maicon et Maxwell. Les anciennes gloires Ronaldinho ou Kaka n'ont pas été appelées, pas plus que le jeune Parisien Lucas, qui pourrait être toutefois dans les 30.

Autre candidat majeur au titre, l'Allemagne a dévoilé sa liste de 30, dont ne font pas partie Gomez (méforme) ni Gündogan, forfait. Joachim Löw n'a pas hésité à convoquer quelques jeunes comme Volland, probable doublure de Klose dans les 23, ou Goretzka et Meyer (Schalke 04).

L'Angleterre, où Carrick ne figure que dans les 30, aura selon le choix de Roy Hodgson un groupe de 23 rajeuni (Barkley, Sterling, Henderson, Jones...) qu'encadreront de rares trentenaires (Lampard, Gerrard, Lambert).

La Russie a également donné une liste de 30 dont ne font pas partie Pavlyuchenko ni Tarasov, au contraire de Pogrebnyak. Elle retrouvera dans groupe H l'Algérie qui a rappelé dans ses 30 Boudebouz, pourtant écarté depuis la CAN 2013.

Candidat à la 2e place du groupe A derrière le Brésil, le Mexique s'appuiera dans sa liste de 23 sur ses stars "Chicharito" Hernandez et Giovani dos Santos, mais pas Vela qui s'est refusé à la sélection.

Le Nigeria et la Bosnie lutteront dans le groupe F. Le Nigérian Stephen Keshi a dévoilé 30 noms, un mélange de cadres (Enyeama, Obi Mikel, Odemwingie) et de jeunes prometteurs (Azeez, Babatunde). Le Bosnien Safet Susic en a lui donné 24, parmi lesquels les vedettes Dzeko, Pjanic et Ibisevic.

Chez les nations modestes, enfin, le Japon de Honda, le Honduras de Palacios et la Corée du Sud de Park ont également dévoilé des listes de 23 directement. L'Iran d'Azmoun a en revanche fait appel à 28 joueurs dans un premier temps.

nip/pgr/jcp

PLUS:hp