NOUVELLES

Irak: de nouvelles violences font neuf morts

12/05/2014 10:48 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Au moins neuf personnes ont été tuées lundi dans de nouvelles violences en Irak, ont rapporté des sources au sein des services de sécurité.

Au nord de Bagdad, quatre personnes ont péri dans un attentat suicide à la voiture piégée visant un barrage de l'armée à Baïji.

En outre, cinq personnes ont été tuées dans des attaques dans la province de Ninive (nord) et dans les localités de Madaën et de Mahmoudiya, près de la capitale.

Des attaques meurtrières frappent quasi-quotidiennement l'Irak visant notamment les soldats, les policiers et les miliciens anti-Qaïda. Plus de 3.200 personnes ont perdu la vie depuis le début de l'année dans ces violences.

Les autorités imputent la violence qui touche l'ensemble du pays à des facteurs extérieurs, au premier rang desquels la guerre en Syrie voisine. Mais diplomates et experts affirment que les violences sont surtout alimentées par la colère de la minorité sunnite, qui s'estime marginalisée et maltraitée par les autorités.

Le décompte des votes des élections législatives du 30 avril, les premières depuis le départ des troupes américaines, est toujours en cours, et le Premier ministre sortant Nouri al-Maliki reste le favori pour décrocher un troisième mandat, malgré un bilan mitigé et la multiplication des violences.

bur-psr/hj/feb

PLUS:hp