NOUVELLES

Haut Karabakh : la France "fera tout" pour parvenir à la paix (Hollande)

11/05/2014 04:21 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

Le président français François Hollande a souligné dimanche à Bakou que la France "ferait tout" pour que l'Azerbaïdjan et l'Arménie vivent "en paix" après le conflit du Haut Karabakh qui les avait opposés il y a une vingtaine d'années.

"La France fera tout pour trouver une issue qui permettra à l'Azerbaïdjan et à l'Arménie de vivre en paix et de se réconcilier", a déclaré le chef de l'Etat français devant la communauté française de Bakou, au premier jour d'un déplacement dans le Caucase.

Il en va de "l'intérêt des deux pays", a-t-il souligné, rappelant que ce conflit avait fait "des dizaines de milliers de morts" et provoqué "ces dernières années encore, de nombreux incidents" entre les armées des deux pays.

La France, a-t-il également rappelé, est "vice-présidente (avec la Russie) du Groupe de Minsk qui doit rechercher le règlement politique de ce conflit". Ce Groupe supervise sous l'égide de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) la médiation entre les anciens belligérants.

Evoquant une "situation tendue en ce moment", François Hollande a relevé que son arrivée à Erevan, où il est attendu lundi, coïnciderait avec le 20e anniversaire de l'entrée en vigueur du cessez-le-feu entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie.

Bakou continue de revendiquer fermement la région du Haut Karabakh, dont les séparatistes arméniens soutenus par Erevan ont pris le contrôle pendant une guerre qui a fait plus de 30.000 morts au début des années 90.

Depuis le cessez-le-feu signé le 5 mai 1994, aucun progrès significatif n'a été enregistré dans la résolution de ce "conflit gelé" malgré les négociations conduites le Groupe de Minsk.

ha/sym

PLUS:hp